Shop Forum More Submit  Join Login
About Deviant kotodama no chikaraFemale/Belgium Recent Activity
Deviant for 11 Years
Needs Core Membership
Statistics 8 Deviations 3 Comments 1,630 Pageviews
×

Newest Deviations

Literature
Ciagerette Consumee Pt. 2.
Un bruit sourd.
Du mégot éteint.
La fumée s'envole pour une dernière fois.
Un silence étouffé.
Des mots avalés.
Les larmes cachées mouillent les oreillers encore une fois.
Des sons s'éjectent dans le vide.
Les distances s'annulent .
Les corps s'entremêlent jusqu'à l'épuisement.
L'écho résonne encore.
Les images s'ancrent dans la mémoire.
La sueur coule le long des jambes.
Mais alors pourquoi... ?
Vidée et remplie de l'inavoué.
Épuisée et prise de l'insomnie.
Attachée et tenue dans l'inexistence.
Alors...
Je fume mon inconscient refoulé.
Pour remplir le malaise de ce gaz toxique.
Je laisse tomber la cendre.
Pour enterrer mes doutes les plus brûlants.
Un bruit sourd.
Du désir éteint.
La chaleur s'évapore pour la dernière fois.
Mais après... ?
:iconshouchou:shouchou
:iconshouchou:shouchou 1 2
Mature content
Cigarette Consumee Pt.1. :iconshouchou:shouchou 0 0
Literature
Reve d'enfance
On n'avait pas besoin de grand chose.
Juste quelques nuages.
Pour faire parcourir nos rêves sur ces toiles vaporeuses.
Tout devenait possible.
Les rires perçaient ces couches dans le ciel.
Pour atteindre le soleil.
On n'a pas besoin de grand chose.
Juste quelques cigarettes.
Pour laisser couler le temps dans cette épaisse fumée grise.
Tout est si dérisoire.
Les soupirs profonds dégagent cette brume pesante.
Pour laisser entrevoir la réalité.
On croyait pouvoir marcher sur ces nuages.
Et rencontrer des anges pour nous apprendre à voler.
Et pourtant on apprend avec l'âge que ce n'est que rêve d'enfant.
On apprend de quoi est formée notre atmosphère.
Pourquoi le ciel est bleu sur Terre.
Ce qui nous détruit, ce qui nous tue.
On croit toujours que ça n'arrive qu'aux autres.
Et on continue.
À remplir ces poumons d'autres couches de gaz.
Pas de ceux qui prennent forme de nos rêves,
Mais de ceux qui répan
:iconshouchou:shouchou
:iconshouchou:shouchou 0 0
Literature
La mauvaise herbe
Elles.
Bien plus belles que moi.
Moi.
Bien plus frêle qu'elles.
Aperçues, observées, admirées.
Parfumant l'air,
Elles font ralentir les pas des passants.
Offrant douceur,
Elles plaisent à ces cœurs assoiffés..
Flatées, désirées, aimées.
Au coin de la rue, inconnue de tous,
La mauvaise herbe tente de ne pas se faire piétiner.
Discrètement, inlassablement, obstinément.
Ses pétales légères.
Ses couleurs pudiques.
Son parfum silencieux.
Elle n'est pas faite pour assouvrir la soif de plusieurs cœurs.
Le soleil l'a presque oubliée.
Mais elle attendra.
Que l'on se rende compte.
Qu'elle a aussi à donner.
Elles.
Bien plus belles que moi.
Moi.
Bien plus frêle qu'elles.
Aperçue, observée, admirée.
Flattée, désirée.
Et finalement aimée.
La mauvaise herbe a trouvé.
Le seul cœur qu'elle désire hydrater.
Celui qui l'a remarquée.
Au coin de la
:iconshouchou:shouchou
:iconshouchou:shouchou 0 4
Literature
Passager
Le bruit de moteur ronronnant au dessous de mes pieds.
Le vent frappant ma cigarette qui ressort sa tête de la fenêtre.
Les paysages qui défilent par dessus mon épaule.
La musique allumée rythmant le parcours encore inconnu.
Depuis petite, je me laissais emporter par la vitesse.
Depuis petite, je m'évadais le temps d'un trajet dans mes rêves les plus irréels.
Au cœur de la foule autmobile,
Et pourtant loin des autres passagers.
Protégée par la carosserie,
J'observe les rues comme regarder la télévision.
Des bouts de vie qui passent à travers le pare-brise.
Des bouts de conversation qui s'attrappent au cours de la route.
De la musique débordant des autres voitures qui atterrisent aléatoirement.
Un couple qui oublie l'existence du feu vert.
Des enfants qui apparaissent derrière le bus scolaire.
Des voitures de collection qui sortent de leur garage pour se bronzer.
Je devine le reste ave ce que l'on me do
:iconshouchou:shouchou
:iconshouchou:shouchou 1 1
Literature
Plus ta fleur
Je me croyais belle, comme cette étincelle
Qui brille sur mon corps, oubliant ce dehors
Je me voyais en rose, qui s'émerveille à l'aube
Pour goûter le soleil, comme mes pareils
Mais un jour je me suis regardée dans la glace,
Figée sur place
J'ai compris que je ne durerai pas éternellement,
Il est passé, mon temps
J'aimais ces pétales, elles étaient sans égale
Je me protégeais avec mes épines, de taille si fine
Mon élégance venait d'elles, sans séquelle
On n'osait pas me cueillir, c'était me salir
Mais un jour j'ai regardé autour de moi,
Même sur les toits
J'ai compris que je ne garderai pas attention,
Pas plus que ces bourgeons
J'ai perdu ma splendeur, avec mes odeurs
Mon bouclier est pourri, je suis sans abri
Je ne tiens même plus debout, je tombe dans un trou
Je m'endormirai seule, oubliée sur le sol qui coule
C'est un jour que j'ai regardé la nuit,
Que j'ai sombré dans
:iconshouchou:shouchou
:iconshouchou:shouchou 0 0
Literature
Upside Down
Je suis montée dedans.
Il y a bien longtemps.
J'ai appuyé sur les boutons.
"Montons".
Arrivée au sommet, j'ai stagné.
La lumière s'éteignait. L'obscurité.
J'avais le choix.
Crier à en perdre ma voix.
Ou rester dans ce trou sans voie.
Le froid...
Je ne voulais pas sortir.
Mais rester sans bouger était pire.
Partir...?
Alors j'ai appuyé les boutons.
À coup de baton.
En freudonant une chanson.
"Descendons".
Et me voilà encore ici.
Moi qui ai cru que c'était fini.
A faire des aller-retour.
Dans ce tour. Sans cesse.
Avec tant de maladresse.
Entre le haut et le bas.
Pas à pas.
J'ai même touché le fond.
Avec ce son.
Assourdissant.
Mais j'y reste encore.
Sans demander du renfort.
Pour me briser.
Pour avoir la nausée.
L'inconnu au delà de cette porte.
Si seulement j'étais forte....
La peur m'emporte.
Je n'ai pas encore de revivre : La perte.
:iconshouchou:shouchou
:iconshouchou:shouchou 0 0
Literature
Fragile
Les verres s'alignent.
L'un à côté de l'autre.
On se tasse un peu plus.
Pour laisser de la place aux nouveaux arrivés.
On se tasse un peu plus sur soi.
Pour ne pas toucher les autres.
On nous apprend qu'on est à moitié plein.
On nous apprend à ne pas briser les autres.
On nous apprend à rester attentifs.
Parce qu'on doit accepter notre destinée.
Parce qu'on est si fragiles.
Parce que tout peut arriver.
On reste crispés.
On reste chacun à sa place.
Ne pas tomber.
Ne pas s'appuyer sur son voisin.
Ne pas s'étaler.
Ne pas goutter.
À force des nerfs tendus,
On a appris à se briser avant que les autres ne le fassent...
:iconshouchou:shouchou
:iconshouchou:shouchou 0 1

Activity


deviantID

shouchou
kotodama no chikara
Belgium
Current Residence: Beligum
Favourite genre of music: Electro, Post-Rock, JPop, Classical...
Favourite photographer: Jan Saudek, Araki, Betina Rheims
Operating System: Tiger OS X
MP3 player of choice: iPod Video 30GB
Favourite cartoon character: Simpsons, Nana
Personal Quote: Why do simple things when you can make them complicated ?
Interests
Ceci est mon deuxième compte DeviantArt dans lequel vous trouverez certains de mes textes. Chaque texte a une image illustrative ainsi qu'une chanson qui l'accompagne. Ceux qui connaissent mon blog n'auront pas de surprise pour l'instant. Mais certains projets sont en cours :]


_________


This is my second account on DeviantArt where I'll put only texts. Unfortunately, I don't write in English but in French, so most of you won't be able to read them. Every text has an illustration picture and a song which accompanies the text.



_________


My Picture Account : :iconhantenshi:
  • Listening to: Yoshida Brothers
  • Reading: Low Lessons
  • Eating: Cigarettes
  • Drinking: Tea

Comments


Add a Comment:
 
:iconlipsticked:
Lipsticked Featured By Owner Aug 29, 2007
T'es partout hein toi !
Et non, toi non plus tu ne m'échapperas pas :flirty:

Au fait, ça été droit ?
J'espère que mes notes auront pu t'aider.

Bézou :heart:
Reply
:iconshouchou:
shouchou Featured By Owner Aug 31, 2007
:D non je ne m'échapperai pas !
Attrape moi, graouuu !!

Ok ok j'arrête avant que tu t'enfuies :p


Ouiiiiiiii ça été je crois !
Tes cours sont... putain de complets. J'ai halluciné quand j'ai commencé à étudier dessus. Et tes collages me font trop marrer :D


En tout cas merci beaucoup tu m'as sauvé la vie :heart:

Qu'est ce que je ferai sans toi :love:
Reply