Shop Forum More Submit  Join Login
About Literature / Artist ÉtienneMale/Canada Recent Activity
Deviant for 10 Years
Needs Core Membership
Statistics 32 Deviations 39 Comments 2,622 Pageviews
×

Newest Deviations

Literature
Samples of blue
The vastness –
Dying of mortal blue
And of salt and dew.
The whale yawns –
A sullen blue flies out
Under sinking clouds.
Rain in a solid sky –
Tears of black blue
Flowing through.
Gravity vanquishes –
Despair floats amidst
Hope-deserted blue.
Blue stretches upon
The horizon
Daubed with emptiness.
Wasted
Wordless cries of blue –
Sunshine onto waves and wind.
Silence –
Void –
The faceless ocean.
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 0 0
Literature
The Place
IN the town of Lankton’s telephone directory, you could find, under the “Senior Residences” label and among the numerous “Houses of Happiness”, “Daisy Fields Villas”, “Forget-me-not Palaces” and other whatnot, an entry identified as “The Place”. Even though it was printed in the same, standard black-on-yellow font as the other names, the Place’s minimalistic appellation somehow managed to get it unnoticed between the “Paradise of the Gold Age” and the “Pond Lily Estates”. It took a good memory and will, not to mention luck, to remember the existence of that rather unremarkable establishment.
And if, by any chance, you would stroll on the very street where it is located, you most probably would not even know it was standing right in front of you unless you were already aware it did. For the Place’s name and external guise shared the characteristic of being both completely at the opposite of what one wou
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 0 0
Literature
Tours
L’enfant est assis sur le plancher. Autour de lui s’égarent des cubes, une ceinture de blocs aux couleurs attirantes éparpillés sans plus d’ordre que les astres dans le noir. Deux fleuves déferlent sur lui : la lumière heureuse du jour, qui pénètre par les vitres invitantes, et le regard tendre, protecteur et fier d’une mère qui, à deux pas de là, veille.
L’enfant empile les cubes. Petit à petit, une tour se construit. Vers le haut, vers la voûte, loin de la terre et de la mer, la tour multicolore conquiert le ciel de la maison confortable. Les Artistes en souligneraient l’inélégance, les Ingénieurs en critiqueraient la fragilité, mais l’enfant n’a d’yeux que pour le vertige grisant que lui procurera bientôt sa svelte montagne.
Sans crier gare, le tout s’écroule.
L’enfant insatiable reprend son ouvrage. Comme un Sisyphe, il mène inlassabl
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 1 0
Literature
Le chateau
Au-delà des collines, des hameaux hardis
Trône le vieux château des seigneurs du pays
De ronce enseveli, caché dans les taillis
Aux mystères anciens chantant l'hymne interdit.
Ses murs sont érodés ; ses murmures rongés
Par le temps terrifiant de sept siècles sanglants
Des corps sanguinolents, des cors, des drapeaux blancs
Des assauts, des épées, des cris des assiégés.
Ne reste à l'abandon que l'écho des histoires
Des fantômes vaincus, des récits de victoires
Des pères et des mères de sanglots amers.
Échouée sur le rivage une sirène voit
Dériver dans le ciel, sur terre et dans la mer
Des milliers de visages morbides sans voix.
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 0 1
Literature
Pas fous
Des pas qui résonnent
qui sonnent dans l'automne
qui réverbèrent
à travers
les lampadaires et les réverbères
blancs et translucides
allumés dans le noir
dans l'atmosphère
dans l'air humide
trop tard le soir
des pas qui brillent
des pas qui trillent
des pas qui mouillent
des pas qui brouillent
qui sympathisent
et qui anarchisent
des pas qui dansent
des pas qui pensent
qui se suicident
et qui pluies acident
qui témérairent
qui littérairent
qui réverbèrent
toute la lumière.
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 1 3
Literature
Le coureur
Entre Marathon et Athènes
il a égaré son haleine.
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 1 3
Literature
La derniere couleur
Malik, au cours de ses huit années d’existence, avait déjà vu bien des couleurs. Certaines d’entre elles, pourtant, s’imposaient toujours par leur omniprésence, par leur sorte de supériorité sur le monde.
La première, c’était le bleu. Le bleu du ciel d’abord : pâle, presque blanc le matin, lorsque le soleil s’éloignait lentement de l’horizon ondulé; puis, clair et uniforme, voire oppressant au milieu du jour; bleu fatigué en fin d’après-midi, alors que le ciel s’apprêtait à prendre une pause en rouge-orange crépusculaire; bleu profond, ténébreux et mélancolique à mesure que le soir s’installe; et enfin bleu noir la nuit, bleu sombre qui se répand dans tout le désert, jusqu’à l’aube et son bleu lumineux, bariolé parfois de couleurs plus exotiques, qui poignent et qui reprennent le cycle éternel.
Le bleu d
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 1 1
White Ocean by PuissanceHydrogene White Ocean :iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 0 1
Literature
La plaine
La plaine :
vaste comme les ciels d’or et d’opale qui, suspendus dans le matin, regardent les reliefs endormis de nos vies ;
plate comme les lignes des destins insipides de ces milliards d’esprits navigant sans conscience sur la Terre ;
vide comme l’émotion factice des masques fixés sur les visages humains : mensonges de plâtre sans chaleur ;
froide comme les infinis naufrages de l’âme, qui coule vers les tristes profondeurs d’une demi-vérité ;
venteuse comme la maladie qui souffle sur le monde et qui balaie la vie, qui nous met à nu
et qui éteint nos dernières énergies.
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 2 0
Literature
Matin pluvieux
La nuit n’a toujours pas fini son shift
Et tout est partout mouillé : car le ciel pleut.
Moi, debout dans la rue, j’attends mon lift
Patientant dans le noir de l’heure bleue.
La ville dort encore. Tout est stone.
L’autobus roule sur l’asphalte humide;
Éclabousse les lumières fantômes;
Brise l’averse de larmes acides.
Le jour point derrière son voile en brume
Et les faces des lève-tôt s’allument
À mesure que le noir devient gris.
L’automne : c’est comme un immense rhume,
Une saturnienne éclipse de lune,
Un crépuscule d’eau : un triste cri.
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 1 4
Literature
The Ball
It all started with a waltz. The couples were standing, waiting for the very first beat of the music, and the next second all of them were moving gracefully in a smooth choreography, not perfect but nearly flawless, following the incessant one-two-three, one-two-three rhythm of Strauss’ Blue Danube as interpreted by the small chamber orchestra set on a small stage, near the back wall of the elegantly decorated ballroom where all of the city’s high society and bourgeoisie had been invited by Madame de Batonrouge for her fortieth birth anniversary.
In the small chamber orchestra sat four violinists, among which sat the best violinist of the city, known as Mr. Maxime. Mr. Maxime was forty-four, and he had been playing Strauss’ Blue Danube for so many years that his hands and fingers knew it by heart, his ears did not hear it anymore and his mind had become so impervious to it that he now had all the freedom he could want to think about anything, or let his eyes wander about
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 0 0
Literature
Aerial Tales
The Skybound Tribe
Over the wandering stratospheres,
Atop the vast vault of immense blue,
Lived great people, for so many years
Lived, never seen – for they were so few.
The Skybound Tribe – as it was their name –
Built its homes out of clouds, and drank rain
And ate winds and sunlight all the same.
It knew only peace; and knew no pain.
And the men and women from up there
Sometimes let their gaze descend elsewhere
Upon this earthbound world of ours;
Seldom would one of them lean over
The edge too much; then fall to lower
Lands, as an angel form far-off stars.
Fireworks
Now look upward to the heavens, starlit
As a vast, dark counterpane closely knit:
A canvas where will perform the painters
Of beautiful, ephemeral colours.
It started. The first rockets dash and rise,
Wait a still second, and let out their guise.
Sparkling auroras and rainbows burst out,
Amaze and die with a thundery shout.
The show goes on; rockets fly like clockwork
To the sky, until the last firework,
T
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 1 0
Literature
Le soir
C’est le moment subtil du crépuscule :
Sempiternel parasite du jour;
Il glisse doucereusement dans l’air lourd
Et, effrayée, la lumière recule.
Le soleil agonise et cherche à fuir.
Il s’en va – et ses derniers rayons brûlent
Et se perdent dans les ténèbres nulles.
La nuit étend ses ailes comme un cuir
Une peau tissée d’ombres qui descend,
Étouffant toutes les choses de noir
Sous l’œil curieux des astres renaissants.
Mais dans l’infini royaume du soir
Il reste un poète qui, seul, s’enivre
D’arômes nocturnes. Pourquoi ? Pour vivre.
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 1 3
Literature
Le pont
Au dessus du grand ruban bleu
Qui serpente si lascivement
Dans ces terres de rouge et d’or
Trône, métal et fabuleux–
Toujours présent, toujours aimant–
Un grand gaillard : un pont qui dort.
Qui, en ce monde, peut prétendre,
En qualité de bienveillance,
Être de commune mesure
Avec sa grandiose structure ?
Devant tant d’ingénue patience
Même le fleuve se fait prendre…
Et son cadeau, c’est son passage :
C’est sa vie; c’est sa raison d’être–
Et il attend, fort et solide,
Dans le ciel sec des néréides,
Que le traverse son bon maître
Et architecte : l’homme sage.
Et dans mille ans, sera-t-il là ?
Il n’est point permis d’en douter.
Car qui résiste à tous les vents,
Que cent séismes laissent las
Pourra s’éviter de goûter
Aux affres acides du temps.
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 0 0
Literature
La joueuse de tube de metal
Elle inspira profondément, arrondit ses lèvres et laissa sortir, en un mince ruisseau, un souffle bien spécial ; car ce vent humide et chaud qui s’échappait de sa bouche était destiné non pas à un usage banal, respiration ou combustion, mais bien à une tâche ô combien plus noble : celle de créer, à partir du néant, un timbre riche, pénétrant et abondant, une note harmonieuse et tout simplement belle. Ainsi, ce souffle bien spécial voyagea jusqu’à la frontière d’une ouverture, là où le métal sculptait une ligne ténue et délicate, et là, en touchant la tranche argentée, passa soudain de l’état gazeux à l’état divin.
L’air devenu musique tomba dans un long cylindre brillant et entama une joyeuse glissade à travers ce curieux décor, où le ciel n’apparaissait qu’à travers certains trous qui per
:iconPuissanceHydrogene:PuissanceHydrogene
:iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 1 0
Rejected by PuissanceHydrogene Rejected :iconpuissancehydrogene:PuissanceHydrogene 0 2

Random Favourites

wall-e and eve by oh-odree wall-e and eve :iconoh-odree:oh-odree 4,504 572 Chameleon by inphi Chameleon :iconinphi:inphi 1,881 379 Fireworks by Lilyas Fireworks :iconlilyas:Lilyas 1,757 118 Aerius by SnowSkadi Aerius :iconsnowskadi:SnowSkadi 6,090 0 Into the Unknown by kerembeyit Into the Unknown :iconkerembeyit:kerembeyit 16,106 799 Animator vs. Animation by alanbecker Animator vs. Animation :iconalanbecker:alanbecker 168,577 39,881
Literature
a window open
a window open
to breathe in love
the cricket's serenade
:iconmyloveliestsequence:myloveliestsequence
:iconmyloveliestsequence:myloveliestsequence 121 98
London Rooftops by Raphael-Lacoste London Rooftops :iconraphael-lacoste:Raphael-Lacoste 7,884 581 Thunderstorm over Beirut by akhater Thunderstorm over Beirut :iconakhater:akhater 1,656 447 Crystal Sunset by wonenownlee Crystal Sunset :iconwonenownlee:wonenownlee 8,134 1,228 paine contraste by frost-man paine contraste :iconfrost-man:frost-man 2 1 Digital melody by Pushok-12 Digital melody :iconpushok-12:Pushok-12 1,505 293 Minuet of forest by evelmiina Minuet of forest :iconevelmiina:evelmiina 1,919 187 Kabuto Fossil by Dian3 Kabuto Fossil :icondian3:Dian3 1,639 260 Periodic Table by f--l--A--r--k Periodic Table :iconf--l--a--r--k:f--l--A--r--k 822 447 :Winter Spell: Froslass by endless-whispers :Winter Spell: Froslass :iconendless-whispers:endless-whispers 2,838 264

Activity


deviantID

PuissanceHydrogene
Étienne
Artist | Literature
Canada
Current Residence: St-Étienne-de-Lauzon !
Favourite genre of music: Classique romantique... entre autres...
Interests
Tiens un peu de publicité pour un forum trop moribond à mon goût :

manicheens.forumactif.com/foru…

C'est un forum qui se voulait la plaque tournante d'un cercle de poésie créé à l'initiative d'un ami. Mais il manque cruellement de vitalité et de poètes amateurs pour écrire ou critiquer.

Alors si par hasard vous lisez ces lignes, et si encore une fois le hasard fait de vous un ou une poète, venez donc faire un tour.
  • Listening to: La foudre !
  • Playing: Rhye's and Fall of Civilization
  • Eating: des cerises

Comments


Add a Comment:
 
:iconcable9tuba:
cable9tuba Featured By Owner Aug 10, 2010
thanks for the visit :)
Reply
:iconarrivesatten:
arrivesatten Featured By Owner Feb 8, 2010  Professional Photographer
thanks a lot for the :+fav:! :bounce:
Reply
:iconcompotedepommes:
Compotedepommes Featured By Owner Nov 21, 2009
Bonjour, et merci de renouveler le plaisir de la découverte d'un nouvel auteur. (:
Reply
:iconpuissancehydrogene:
PuissanceHydrogene Featured By Owner Nov 22, 2009   Writer
Bonjour et merci !
Reply
:iconsapiento:
Sapiento Featured By Owner Sep 7, 2009  Professional Digital Artist
Thanks for the fav!
Reply
:iconpuissancehydrogene:
PuissanceHydrogene Featured By Owner Sep 7, 2009   Writer
You're welcome! Your maps are simply beatiful.
Reply
:iconjoao-henrique-brum:
Joao-Henrique-Brum Featured By Owner Apr 20, 2009  Professional Digital Artist
Thank you very much for the fav!!

P.S. Sorry for my late reply
Reply
:iconwolf-kin:
Wolf-kin Featured By Owner Apr 10, 2009  Professional Traditional Artist
Thank you for the favorite!
:heart:
Reply
:icondarkflemy:
DarkFlemy Featured By Owner Nov 29, 2008   Writer
Merci bien^^je sais que tu apprécies mes œuvres et moi aussi j'aime les tiennes :P
Reply
:iconpuissancehydrogene:
PuissanceHydrogene Featured By Owner Nov 29, 2008   Writer
Merci !

Mais il me semble qu'on est deux à s'écrire mutuellement des commentaires que personne lit...
Reply
Add a Comment: