Shop Forum More Submit  Join Login
About Literature / Hobbyist XavierFrance Recent Activity
Deviant for 9 Years
Needs Core Membership
Statistics 27 Deviations 123 Comments 4,256 Pageviews
×

Newest Deviations

Literature
Au-dela del'abyme
Pourquoi bruissent les sages
Sur le sentier des pages
Pourquoi crissent les plumes
Contre les visages
L'indicible provoque les lettres
Les défie insolent
Jusqu'à ce que tombe leur pluie
Mot à mot
Secret à silence
Trace de nos âmes
Au-delà du langage
Communier ensemble
De part et d'autre de l’abîme
Qui nous sépare
Au son des mots qui coulent
Remontant la raison
Jusqu'au cri primal
Jusqu'à l'arbre de vie
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Carcan
La maîtrise m'était devoir
Contrainte
Poids, travail insupportable forçat
Elle fut le masque que je dû faire
Ouvrage maladroit et grotesque
Pour croire qu'on me parlait, qu'on m'aimait, même   ?
Une prison conventionnelle qui ne faisait pas son office
Un échec cuisant à la longue, en douce, en traître
Et quoi   ? Malgré tout mes efforts on me fout dehors   ?
Vous dire alors la rage, le dégoût de moi
Noyé dans la solitude
La maîtrise m'était un mécanisme mal réglé
Aveugle
Moi robot maladroit, bouffon forçat
Pour quelques miettes de chaleur humaine
Et la rouille, la rouille cruelle des moqueries
Et de l'indifférence
Alors assez de cette prison de chaire forcée
De ce carcan d'os harassés
Je veux régler mon pas sur la musique de mon sang
Des paroles d'un souffle ardent
Plus de marionnette finit les pantins
Voici l'homme de sang frais et bouillonnant
Da
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Bitume
Qui chantera le bitume    ?
Cette couche de crasse sous nos pieds
Cette puanteur acre dans le nez
Ce grand noiraud si mal aimé    ?
Jour après jour usé
Compressé, écrasé, piétiné
Éventré
Et finalement fuit vers d'autres pâturages
Oh ! La tristesse de cette mélasse séchée
Invisible sous nos yeux
Chape de mort
Sous la ville bouillonnante
Grise mine de nos chemins
Gueule allongée de nos sentiers
Trop bien tracés
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Carnet
Papier buvard de mes pensées
Papier à bulles éclatées
Alimenté au feu de mes entrailles
Aux battements de mon cœur
A l'errance de ma raison
Aux errements de mes sens
Couvert sans y penser
Ballade de mots mal ordonnés
Sur des lignes de vers boiteux
En mono strophes
Papier rien à gagner
Papier bien dépensé
Pensifs poncifs
Ponctuant mes heures libres
Mes minutes délaissées
Prélassées enlacées sans mélasse
Mélange lancé à force de plume
Bouteille à la mer d'infortune
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Ballade
Passe et pose-toi là
Lisse tes pas
Et apaise ta voix
Vois devant toi le chemin
Trente-six rues et mille choix
Et tout leurs ponts
Une mise en labyrinthe
Comme si l'aperçu du destin
Te faisait minotaure
Animal traqué, paniqué
Hissant des murs sombres autour de lui
Pour se cacher de toutes ces rues
Alors cesse de mugir
De remuer, ruer, beugler
Passe tes chemins
Et pose-toi là
Tisse le fil de tes pensées
Respire l'air de tes poumons
La vie sans poids
Le vide en toi
Savoure-le, sois-en plein
Et trouve un chemin de traverse
Ton sentier dans les bois
Ta ballade pas-à-pas
Déambule
Oh rêve ton chemin
Sans racines à tes pieds
Sans balise à tes côté
Suis l'odeur d'Ariane
Et retrouve ta liberté
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Bulle de gomme
J'ai la gomme dure
Dans ma bouche je la rumine
Je l'assouplie la maltraite
J'ai la dent mole
Et les mots ramollis
Je bulle
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Cadavre exquis
Papillon blanc au grès des mots
Je vol d'odeurs en délices
Je ne regarde pas le monde ni vos yeux
Mais je m'en imprègne
Ma vie est un corps-à-corps somnambule
Une bulle de savon vibrante
Heureuse d'éclater, de raisonner
Je vibre silencieusement pour vivre impunément
Les yeux fermés
Petit à petit les échos laissent leur trace
Tissent pas-à-pas dans les plis de ma peau
La palette obscure de mes expériences passées
Qui sait quelle encre se dépose dans ma peau   ?
Quelle note raisonne encore dans mes tympans   ?
Je suis un livre, un cadavre exquis
Qui danse au fil de la vie
Et des rencontres
Je suis un fou heureux, un pantin triste
Un agité du bocal qui joue à l'artiste
A quand le vent changera-t-il sa rengaine
Pourrai-je alors savoir ce qui me traîne
Mène en radeau en muse infortune
Je suis un gong qu'effleure la geste du temps
Un palimpseste, un cadavre exquis
Une porte ouverte à
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 1 0
Literature
Le savez-vous ?
Le savez vous dans le vent chantent les âme du temps
Elles dansent et pensent à nous tout en bas
Elles dans le vent nous tout en bas
Ainsi danse le temps les éléments et nous on chante
Le savez vous que dans chaque cristal un rêve fait son nid
Il rêve comme un ver qui dans le fruit
Béni soit le ver dans le fruit c'est la vie qui rampe
Par la pomme pourrie la vie rampe et reproduit
Le savez vous que les mots nous hantent
Ils nous trompent les maudits et dansent et chantent
Et croisent le sens et s'en vont vers d'autres phrases
Ils nous retournent dans tout les sens sous notre langue
Le savez vous enfin jusqu'où va le chemin
Les pas s'entassent et passent le temps comme nous
Nos chaussures usées ne sont plus là pour témoigner
Et pourtant la corne à nos pieds, elle, le sait
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Les CV
Le problème des immigrés aujourd'hui, c'est le manque d'ambition. Si, si, sérieux ! Dans l'temps, on en avait qui n'en voulaient. Ils avaient des projets. Ils participaient, amenaient quelque chose. Et du coup, pas de mystères  : ils s'intégraient. Qu'on le veuille ou non faut dire... Je vois bien le genre de CV que ça ferait aujourd'hui..
Jeune leader russe installé en Hongrie, opérant une politique d'achat / revente agressive en Europe de l'Ouest. L'Union Européenne le laisse faire un temps parce que ça force la main des réactionnaires refusant les politiques de compétiflexisécuritruc nous préparant à l'Avenir. Mais quand il tente une OPA sur le CAC40, l'Union met un terme a ses activités en s'appuyant sur de jeunes entrepreneurs ambitieux installés dans le nord après la chute du Mur.
Deux générations plus tard le descendant d'un de ces parfaits capitalistes fait la une  : ho
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Labyrinthe
J'ai regardé la bête dans les yeux
Et baissé les miens
Fait trois pas en arrière
Et rebroussé mon chemin
Pourtant ce n'était qu'une caverne sombre
Où luisaient d'étranges lumières
Un inquiétant mystère
Mais je me suis perdu
Dans le dédale des possibles
Le futur, le choix du chemin à prendre
Chaque arbre semble cacher une forêt mortelle
Chaque voie un labyrinthe sans fin
Peuplé de sombres gardiens et d'improbables tragédies
Et tous me guettent dans le noir
Et leur masse immonde et grouillante
Je la nomme Légion, Minotaure
Père de toutes les peurs condensées
Et son armée de vers sinueux
De vipères malignes et sifflantes
De bourdons sauvages, accablants
Qui me saturent et harcèlent
De mille fables possibles et désastreuses
C'est la bête du dedans
Qui se nourrit du dehors immense
Terrible
S'approprie les mille bruits inquiétants
Les craquement sinistres et les fourmi
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Je suis le vent
Je suis le vent
Instable insatiable caressant et langoureux
Entêtant imprévisible imprévoyant
Absurde jusqu'à plus soif
Ma langue est plainte ou bien tempête
Force amorphe et invisible
Qui chante sur les feuilles
Je suis le vent qui vit de courants d'air
En rafale et autre bise
Au quatre coins du monde sans suivre le moindre cardinal
Inconstantes habitudes déambulatoires
Je suis le vent fou qui souffle comme il respire
Parce que ça l'amuse
Ma langue est tempête et mes soucis murmures
Ou l'ouragan
Je vais et vient et vol et va
Survient le doute et danse vers ailleurs
Agite les feuilles mortes
Et les milles doigts au bout des arbres
Naviguant en canopée
Partout et ailleurs à la fois
Vide et plein
Sans pieds sans mains sans cœur ni moteur
Je suis l'agité à la mémoire courte
Qui ne peut plus s'arrêter
Ou bien cesserait d'exister
Je suis le vent d'ici, le vent d'ailleurs
Le vent qui court sur vos épaules
Et souf
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Absolu
J'ai vu rêvé
Le visage et le nom de chaque étoile
Et moqueuses elles ont contemplé
Mon désarroi
J'ai senti pensé
L'esprit et le nom de chaque sentiment
Et sereins ils ont contemplé
Mon silence
J'ai touché pesé
La surface et l'essence de chaque atome
Et sans bouger ils ont attendu
Ma reddition
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 1 0
Literature
Attente
Assis dans ma boîte
Ma prison de libertés
Je constate, incrédule
Le feu brûlant de l'espoir
Demain est un autre jour
Un jour comme tant d'autres
Fait d'espoirs et d'illusions
De rires et de chansons
Ne pas savoir où il mène
N'empêche pas que je l'attende
Le cœur lourd et battant
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 1 0
Literature
Accord et desaccord
Comme si la paix pouvait naître de l'accord
N'être qu'accord, que corps d'un chœur uni
Car l'accord est paix fragile
Corps fragile aux pieds rongés
Il faut chanter la discorde en paix
Connaître les voies du désaccord
Les corps voisins et leurs cordes sensibles
Et vivre ces corps-à-corps sans se blesser
Un chœur discordant est plus uni
Battements à contre-temps de nos cœurs désunis
A l'ombre du voisin honni, l'unisson
Sans jamais hausser le son
Sans relever la moindre hache
La peine qui fâche et mâche la haine
La véritable paix, celle des ennemis
Qui s'arrachent à leurs soucis
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Les pantins
A chaque gramme de poésie
A chaque once de non dits
Quelques mots tombent sur ma peau
Ce sont de plaisants pantins
Plaisantins trop animés
Par je ne sais quel souffle égaré
Je les constate, les ausculte
Les écartes ces bidules
Ces mystères somnambules
Ces intangibles homoncules
Où mène leur folle ronde
Leur désir de se montrer
D'aller me faire voir
Et ma gueule médusée
Qui les guides dans le noir
Ambition inavouée
D'une transe éveillé
D'une histoire à raconter
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0
Literature
Heritage
Qui habitera les maisons de demain  ?
Qui peuplera les villes de nos maisons  ?
Danseront-ils sur des places ensoleillées  ?
Malgré les barricades accumulées,
Les haines dressées à la gueule du voisin  ?
Malgré les rues éventrées,
Les quartiers inavoués,
Traverseront-ils sereins
Les rues que nous avons voulu oublier  ?
Quel fardeau pour nos enfants
Que ces villes miradors
Ces longs couloirs de mort
Où règne le silence
De notre ignorance
De nos lâchetés mal cachées
De nos cœurs enfermés
Pour ne pas battre à l'unisson
Pour ne pas voir l'horizon
:iconMarcel-Krokemort:Marcel-Krokemort
:iconmarcel-krokemort:Marcel-Krokemort 0 0

Favourites

Space SLums by SC4V3NG3R Space SLums :iconsc4v3ng3r:SC4V3NG3R 974 88 Below the Bridge lies another bridge by SC4V3NG3R Below the Bridge lies another bridge :iconsc4v3ng3r:SC4V3NG3R 618 37 Raid and Trade: Badguys 1 by SC4V3NG3R Raid and Trade: Badguys 1 :iconsc4v3ng3r:SC4V3NG3R 134 2 Rebecca by SC4V3NG3R Rebecca :iconsc4v3ng3r:SC4V3NG3R 183 4 Dicetopia by SC4V3NG3R Dicetopia :iconsc4v3ng3r:SC4V3NG3R 157 5 Workout by SC4V3NG3R Workout :iconsc4v3ng3r:SC4V3NG3R 129 5 Dicetopia: Wasteland Bust by SC4V3NG3R Dicetopia: Wasteland Bust :iconsc4v3ng3r:SC4V3NG3R 239 8 Dicetopia Steve by SC4V3NG3R Dicetopia Steve :iconsc4v3ng3r:SC4V3NG3R 135 5 Yasuke by SC4V3NG3R Yasuke :iconsc4v3ng3r:SC4V3NG3R 151 6 Monaco by PierreDroal Monaco :iconpierredroal:PierreDroal 726 44 Dig the past, move on by chocastaneda Dig the past, move on :iconchocastaneda:chocastaneda 1,130 62 At Day's Edge by jameszapata At Day's Edge :iconjameszapata:jameszapata 3,142 72 The old Colosseum by flaviobolla The old Colosseum :iconflaviobolla:flaviobolla 9,184 206 Fractured Thoughts Anthology Vol 1 by torei Fractured Thoughts Anthology Vol 1 :icontorei:torei 111 14 .sky.castle. by noah-kh .sky.castle. :iconnoah-kh:noah-kh 4,455 551 Cyberpunk Jin by AspectusFuturus Cyberpunk Jin :iconaspectusfuturus:AspectusFuturus 331 14

Activity


Venu ici pour collectionner des illus pour du jdr, me voici à vous proposer, si le coeur vous en dit, quelques textes. Essentiellement de la poésie pour le moment, on verra ce que nous réserve la suite.

En fait j'ai ouvert un blog avec tout ces textes (et bien d'autres mais on va y aller progressivement) : lechemindesmots.blogspot.fr/ . Mais un blog c'est peut être plus perso, bien pour le transmettre aux gens qu'on connaît, mais moins pour le montrer à d'illustres inconnus et, peut être, j'espère, avoir quelques retours de gens que ça intéresse.

Alors merci d'avance de l'intérêt que vous voudrez bien porter à mes travaux et bonne lecture !

deviantID

Marcel-Krokemort's Profile Picture
Marcel-Krokemort
Xavier
Artist | Hobbyist | Literature
France
Rôliste, éternel étudiant (mais plus pour longtemps), serveur, acteur et assistant metteur en scène amateur, danseur néophyte mais passionné, gauchiste à mes heures (rares depuis un certain temps, il faut bien le reconnaître), lecteur, joueur (accroc à Dota2), et enfin (à nouveau) poète. Mais cette fois-ci je me suis dit que j'allais pas le garder que pour moi. Par auto défi et par curiosité de ce que d'autres peuvent en penser.

Donc acte.
Interests

Comments


Add a Comment:
 
:iconpersonnedali:
personnedali Featured By Owner Sep 30, 2014  Hobbyist Traditional Artist
Quelque faute de syntaxe et de négation ex: "je n'allais pas le garder uniquement pour moi" plutôt que "j'allais pas le garder que pour moi" ainsi qu'une phrase ne peut commencé par "mais" puisque le "mais" sous-entend une contradiction à une affirmation ( ou autre), je suis dyslexique ce qui ne m’empêche pas d’apprécié les jolie mots, les belle phrases ce qui est loin sans faux d’être ou ce nommé poésie. Il est évident que je suis affreusement critique "mais"<=== si je le suis c'est parce que tout comme vous je suis passionné de l'excellence des mots et de leur pouvoir à embellir tout ce qui est ou même ce qui n'est pas.
Reply
:iconmarcel-krokemort:
Marcel-Krokemort Featured By Owner Oct 1, 2014  Hobbyist Writer
Pour le "mais" c'est un tic de langage écrit et oral que j'ai acquis et que je combat mais qui sort encore très souvent, dès qu'il s'agit de commencer une phrase contredisant celle d'avant.
Pour ce qui est de la syntaxe j'aime bien, dans certains cadres, écrire comme je parle, et ce au détriment de quelques négations et autre règles oubliées ;-)
Reply
:iconpersonnedali:
personnedali Featured By Owner Oct 1, 2014  Hobbyist Traditional Artist
merci beaucoup de cet éclairage fort appréciable pour pouvoir lire un travers un regard autre que le sien une prose qui ose la pause de ce qui la compose.
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Sep 25, 2014  Hobbyist Writer
Hoï Joker !
Reply
:iconmarcel-krokemort:
Marcel-Krokemort Featured By Owner Sep 25, 2014  Hobbyist Writer
Hoï Daegann !
Reply
:iconpachycrocuta:
Pachycrocuta Featured By Owner Sep 13, 2012
Thanks for the watch!
Reply
:iconmarcel-krokemort:
Marcel-Krokemort Featured By Owner Sep 14, 2012  Hobbyist Writer
My great pleasure ;)
I mean you do Shadowrun related sketches and i love this "sober" and precise style ;)
Reply
:iconpachycrocuta:
Pachycrocuta Featured By Owner Sep 16, 2012
Again, thank you!
Reply
:iconfastfood:
Fastfood Featured By Owner Aug 8, 2011  Professional Traditional Artist
:salute: Hey, thank you for the support. :thanks:
:spyedvsjark:
:flagcanada:
Reply
:iconmarcel-krokemort:
Marcel-Krokemort Featured By Owner Aug 9, 2011  Hobbyist Writer
You're welcom ! Thanks for sharing your awesome work ! ;)
Reply
Add a Comment: