Shop Forum More Submit  Join Login
Shino termina la dernière touche sur la note qu’elle calligraphiait.

La brise froide glissa sur ses petites mains et la douce pluie tombait sur le large parapluie appuyé sur son épaule. Le jardin de pierres était encore plus beau sous la pluie, ça l’inspirait pour sa poésie, tout comme le silence du lieu désert.

Pas même les moines n’appréciaient assez leur jardin pour s’y balader sous la pluie. Avec son parapluie de soie rouge fleurie de blanc comme protecteur vaillant, elle n’avait rien à craindre.

Une seule autre personne avait troublé le sommeil des pierres et la méditation de Shino, un homme, un samouraï. Son regard attiré par l’éclat vermeil au milieu du désert gris. La curiosité, puis, la fascination l’avait fait venir plus près.

Lui sous la pluie, elle sous son ombrelle, ils s’écrivaient en silence, face à face. Un rendez-vous à son retour de la guerre pour les premiers mots prononcés. Des mots purs, libres de l’attente des combats à venir.

Le jour vint, elle attendit, en vain, et elle repartit, laissant son parapluie au milieu du pont de bois à l’est de la ville.
"Muet Témoin" par ©TotalBastard - Finifel :icontotalbastard:

Février 2009

Notes de l'auteur : Ce texte est né suite à un exercice de type « fin imposée », c'est-à-dire que le texte devait se terminer par « et elle repartit, laissant son parapluie au milieu du pont de bois à l’est de la ville. » avec un nombre spécifique de lignes. Je suis parvenu exactement aux nombres de lignes nécessaires du premier coup et l’histoire s’est écrite par elle-même en un bref instant. C’était plutôt spécial, l’inspiration est venue immédiatement, je pourrais même qualifier ce texte d’accident parce que je ne crois pas que j’arriverais à pondre un texte satisfaisant avec la même fin une deuxième fois.
No comments have been added yet.

Add a Comment:
 
×

:iconles-cris: More from Les-Cris




Details

Submitted on
July 26, 2009
File Size
1.4 KB
Thumb

Stats

Views
733
Favourites
0
Comments
0