JudekMatthieu's avatar
Wor(l)d Crafter
72 Watchers13.1K Page Views65 Deviations
M
Music
Music Amuzed "Ik" 'cause Soul use records The muse I call. Play, play, fly,fly Firworks driven by an Idea. Jump, run, scream extatic like a toothpaste buble Sparkles on my ears butterflyes in my stomac. "Ziguigui" Is the sound, your soul records When the music Calls.
6
7
D
Definition-Ecrire
écrire: nom masculin. Néologisme poétique. Le mot a été pour la première fois employé par Mr Judek le 21/09/2011. Il s'agit de l'interaction entre les mots écrin et rire, signifiant que l'écriture est un vecteur du rire. ex: "Cette lettre est un écrire", "cet écrire est très divertissant".
13
5
H
Haiku Edit
L'amour c'est comme une cuillère et un café On tourne d'abord autour du pot On mélange amertume et sucré On y dissous nos égos et on en reverse à côté.
27
9
L
Le est-ce aime est-ce
Fichtre, Mon nain Spear* à Zion sang nez tas laid! Nan des plais Zack y con que. jeu son* L'emmo deux traviol Jet père due l'eau raye muse y cal. Dos mage, temps Pi. Le est-ce aime est-ce oh rat Lappe os due France hé! Lacrimadesorrow
37
8
H
Haiku
L'amour c'est comme une cuillère à café On tourne d'abord autour du pot On mélange amertume et sucré ça créé un tourbillon dans nos cerveaux et on en reverse à côté.
49
4
A
Automne EDIT
J'ai des collants opaques et une jupe plissée de malice. J'égraine le temps comme j'inonde le monde de feuilles mortes et de routes qui glissent. Je saute dans les flaques pour faire s'enfuir les oiseaux et prévenir de mon arrivée. Je peints ma vie en nuances de gris. Douce et câline je m'enroule dans une couette de nuages. Je fais scintiller le ciel par les millions d'éclairs que j'ai dans les yeux. J'aime me draper dans les odeurs de la terre fumante Et hanter la nature de mes brumes Mystérieuses. J'engourdis l'elliptique de mon passage jusqu'à l'hypnose hivernale.
31
8
s
speleo-cerebral
Je foule du pied l'immensité féconde de mon cerveau. Aride et vide, s'étale devant moi le désert de la création. Des souvenirs par milliards, en grains de sable tapissent l'espace sans eau, Et s'envolent, tels une galaxie, jusqu'à brouiller les sensors de ma vision. Aride et Vide, s'étale devant moi le désert de la création. L'atmosphère y est jaune, et... kaki. Au loin une ombre, la mienne, médite; Et s'envole, telle une galaxie, jusqu'à brouiller les sensors de ma vision. La diversité étend l'angle de mon âme, et ouvre les portes de mes contrées interdite
18
14
c
colonie de vacance
Je me sens colonie de vacance Avec une casquette rouge sur la tête Une ribambelle de petites jambes à qui sous une jupette, à qui sous un jean ébahi devant un pigeon sans ailes ou frustré dans un musée trop grand pour moi Je me sens colonie de vacance ces rares moments d'amusement déchainé entre la sieste et le souper les monos qui rient et qui crient je me sens elle, eux, moi, lui cette petite fille qui sourit ou ce garçon qui fait la course. Je me sens innocent et couvert de varicelle. Je me sens arbre à graver et premier baisers ...Je me sens con...
17
4
W
WIP II Audite Cerebral
Je foule du pied l'immensité féconde de mon cerveau. Aride et Vide, s'étale devant moi le désert de la création. Des souvenirs par milliards, en grains de sable tapissent l'espace sans eau, Et s'envolent, tel une galaxie, jusqu'à brouiller les sensors de ma vision. Aride et Vide, s'étale devant moi le désert de la création. L'atmosphère y est jaune, et , kaki. Au loin une ombre, la mienne, médite; Et s'envolent, tel une galaxie, jusqu'à brouiller les sensors de ma vision. La diversité étend l'angle de mon âme, et ouvre les portes de mes contrées interdites.
9
4
L
L'Automne
J'ai des collants opaque et une jupe plissée de malice. J'égraine le temps comme j'inonde le monde de feuilles mortes et de routes qui glissent. Je saute dans les flaques pour faire s'enfuir les oiseaux et prévenir de mon arrivée. Je peints ma vie en nuances de gris. Douce et câline je m'enroule dans une couette de nuages. Je fais scintiller le ciel par les millions d'éclairs que j'ai dans les yeux. J'aime me draper dans les odeurs de la terre d'automne Et hanter la nature de mes brumes Mystérieuses. J'engourdis l'elliptique de mon passage jusqu'à l'hypnose hivernale.
27
5
See all
M
Music
Music Amuzed "Ik" 'cause Soul use records The muse I call. Play, play, fly,fly Firworks driven by an Idea. Jump, run, scream extatic like a toothpaste buble Sparkles on my ears butterflyes in my stomac. "Ziguigui" Is the sound, your soul records When the music Calls.
6
7
D
Definition-Ecrire
écrire: nom masculin. Néologisme poétique. Le mot a été pour la première fois employé par Mr Judek le 21/09/2011. Il s'agit de l'interaction entre les mots écrin et rire, signifiant que l'écriture est un vecteur du rire. ex: "Cette lettre est un écrire", "cet écrire est très divertissant".
13
5
H
Haiku Edit
L'amour c'est comme une cuillère et un café On tourne d'abord autour du pot On mélange amertume et sucré On y dissous nos égos et on en reverse à côté.
27
9
L
Le est-ce aime est-ce
Fichtre, Mon nain Spear* à Zion sang nez tas laid! Nan des plais Zack y con que. jeu son* L'emmo deux traviol Jet père due l'eau raye muse y cal. Dos mage, temps Pi. Le est-ce aime est-ce oh rat Lappe os due France hé! Lacrimadesorrow
37
8
H
Haiku
L'amour c'est comme une cuillère à café On tourne d'abord autour du pot On mélange amertume et sucré ça créé un tourbillon dans nos cerveaux et on en reverse à côté.
49
4
A
Automne EDIT
J'ai des collants opaques et une jupe plissée de malice. J'égraine le temps comme j'inonde le monde de feuilles mortes et de routes qui glissent. Je saute dans les flaques pour faire s'enfuir les oiseaux et prévenir de mon arrivée. Je peints ma vie en nuances de gris. Douce et câline je m'enroule dans une couette de nuages. Je fais scintiller le ciel par les millions d'éclairs que j'ai dans les yeux. J'aime me draper dans les odeurs de la terre fumante Et hanter la nature de mes brumes Mystérieuses. J'engourdis l'elliptique de mon passage jusqu'à l'hypnose hivernale.
31
8
s
speleo-cerebral
Je foule du pied l'immensité féconde de mon cerveau. Aride et vide, s'étale devant moi le désert de la création. Des souvenirs par milliards, en grains de sable tapissent l'espace sans eau, Et s'envolent, tels une galaxie, jusqu'à brouiller les sensors de ma vision. Aride et Vide, s'étale devant moi le désert de la création. L'atmosphère y est jaune, et... kaki. Au loin une ombre, la mienne, médite; Et s'envole, telle une galaxie, jusqu'à brouiller les sensors de ma vision. La diversité étend l'angle de mon âme, et ouvre les portes de mes contrées interdite
18
14
c
colonie de vacance
Je me sens colonie de vacance Avec une casquette rouge sur la tête Une ribambelle de petites jambes à qui sous une jupette, à qui sous un jean ébahi devant un pigeon sans ailes ou frustré dans un musée trop grand pour moi Je me sens colonie de vacance ces rares moments d'amusement déchainé entre la sieste et le souper les monos qui rient et qui crient je me sens elle, eux, moi, lui cette petite fille qui sourit ou ce garçon qui fait la course. Je me sens innocent et couvert de varicelle. Je me sens arbre à graver et premier baisers ...Je me sens con...
17
4
W
WIP II Audite Cerebral
Je foule du pied l'immensité féconde de mon cerveau. Aride et Vide, s'étale devant moi le désert de la création. Des souvenirs par milliards, en grains de sable tapissent l'espace sans eau, Et s'envolent, tel une galaxie, jusqu'à brouiller les sensors de ma vision. Aride et Vide, s'étale devant moi le désert de la création. L'atmosphère y est jaune, et , kaki. Au loin une ombre, la mienne, médite; Et s'envolent, tel une galaxie, jusqu'à brouiller les sensors de ma vision. La diversité étend l'angle de mon âme, et ouvre les portes de mes contrées interdites.
9
4
L
L'Automne
J'ai des collants opaque et une jupe plissée de malice. J'égraine le temps comme j'inonde le monde de feuilles mortes et de routes qui glissent. Je saute dans les flaques pour faire s'enfuir les oiseaux et prévenir de mon arrivée. Je peints ma vie en nuances de gris. Douce et câline je m'enroule dans une couette de nuages. Je fais scintiller le ciel par les millions d'éclairs que j'ai dans les yeux. J'aime me draper dans les odeurs de la terre d'automne Et hanter la nature de mes brumes Mystérieuses. J'engourdis l'elliptique de mon passage jusqu'à l'hypnose hivernale.
27
5
L
Lappeur de l'apache blanche
Lappeur de l'apache Blanche Calme, serein, je m'avance en contrée inconnue C'est là que je fis la rencontre incongrue D'une Apache Blanche. Surpris, Je ne crie pas sur l'Apache Blanche Je la regarde de là, avant de me coucher Sur son épaule le front appuyé sur ma manche. Peur, elle m'inspire autant qu'inhibe ma parole. Aride, je pose ma plume à côté de sa tête, Qu'elle Porte en étendard; Avatar "Majusculeux" d'une bataille sans bagarre. C'est qu'il faut la Dompter L'apache Blanche avant de rêver à caresser La longue étendue de son dos entre nuque et hanche.
0
4
L
Le sommeil
Le Sommeil L'essence lancinante laissé par un ancien passant délasse l'inconscient. Sismologie cérébrale stimulé par cette douce sensation. Les personnes sentant, s'assoient comme absentes. Elles se délectent de ce délice de senteurs. Systématisant l'ascension ce stimulus fait s'entasser, Sans pas-sans les passants. C'est la que sans prévention, un des passants pissant senti la source d'émission de l'essence d'encens. Il se lance à la poursuite du semeur d'odeur sans assistance au milieu de cet océan, dépassant les cents pas au large du passage. Il suivit le chemin
4
3
A
Automne EDIT
J'ai des collants opaques et une jupe plissée de malice. J'égraine le temps comme j'inonde le monde de feuilles mortes et de routes qui glissent. Je saute dans les flaques pour faire s'enfuir les oiseaux et prévenir de mon arrivée. Je peints ma vie en nuances de gris. Douce et câline je m'enroule dans une couette de nuages. Je fais scintiller le ciel par les millions d'éclairs que j'ai dans les yeux. J'aime me draper dans les odeurs de la terre fumante Et hanter la nature de mes brumes Mystérieuses. J'engourdis l'elliptique de mon passage jusqu'à l'hypnose hivernale.
31
8
L
L'arme a L'oeil
Surpris à l'envers d'un regard A l'ombre de ce que l'on ne voit pas Le flot soudain surgit de nulle part par une larme qui lui échappa Et elle hurle et elle court façonnant ses rivages d'eau salée Et elle jure sous sa houle implorant de ne la dévisager. C'est à l'orée du visage s'accrochant à la falaise, que la lumière comme un présage la libéra de son malaise
14
7
l
le dementelement des meninges
C'est dans l'obscurité et le démantèlement. Le linge ne sèche plus sur les fils de mes neurones. Le vent ne bat plus les plaines arides de sous mon dôme. Le démantèlement de l'usine à réflexion Est arrivé ce soir d'annonce de récession. La matière Grise fou le camp ; Et apocope la crise sans enclise de substitution. C'est le déménagement des méninges Mêlant des ménagements et des fuites sans plier le linge. C'est le démantèlement des mélanges Qui enterre les pensées plutôt que ne les plante. C'est le déménagement
0
2
S
Solitude
J'ai le cœur bleu empli du ciel et de la Terre qui depuis longtemps ont envahit les Lieux Laissant à chaque marée une douleur amère une couleur froide et un vide Brumeux. Sentant les sons, écoutant les odeurs encore plus profond, plus forte est la douleur
0
1
E
Ecriture automatique
lire le commentaire avant de lire ce qui suit s'il vous plais. Merci ______________________________________________ Se plonger dans une léthargie S'enfoncer et chercher l'énergie Sentir monter l'angoisse Se torturer, s'extirper de la poisse vomir l'absurdité Plonger, plonger Ne faire plus qu'un prendre pour soi la création d'un autre et écrire, écrire, compulsivement. Sentir ce souffle ce couper S'effondrer perdre pied s'abandonner, dans la répétition le mimétisme. finalement L'homme n'apprend Jamais du passé. Il le renouvelle L'attend et l'accueil à bras ouvert Le remer
3
2
s
speleo-cerebral
Je foule du pied l'immensité féconde de mon cerveau. Aride et vide, s'étale devant moi le désert de la création. Des souvenirs par milliards, en grains de sable tapissent l'espace sans eau, Et s'envolent, tels une galaxie, jusqu'à brouiller les sensors de ma vision. Aride et Vide, s'étale devant moi le désert de la création. L'atmosphère y est jaune, et... kaki. Au loin une ombre, la mienne, médite; Et s'envole, telle une galaxie, jusqu'à brouiller les sensors de ma vision. La diversité étend l'angle de mon âme, et ouvre les portes de mes contrées interdite
18
14
L
Le careme affectif
Je m'entaille les poumons à grand coup de morsure de nicotine. Je vis dans une ville fantôme au beau milieu du désert. Je me laisse berner par mon inconscient le faisant passer à tord pour la raison. Suis je fou de tout brûler pour une caresse? car rien n'est perdu alors que ce qui m'entoure n'est que soleil de poussière et isolement phobique ou encore dévastation méthodique. Je crois qu'il est temps d'oublier mon carême sentimental. J'en ai plus soif de n'avoir rien bu.
8
3
A
Aurevoir Edit
Le soleil s'engouffre dans mes poumons Comme pour respirer de l'eau. La pureté qui touche au plus profond! Un cerf volant en étendard, en drapeau. Sous de jolie paroles pudiques, Celles que l'on échange, restent toujours Des regards d'une complicité magique Que nous partageons sans détours. Saoule de tout, et de toi Le temps transformant les sentiments; Je touche la nostalgie du bout des doigts comme une bougie  que je protège douloureusement. C'est un au revoir à une danseuse de bord de trottoir Un sourire à une ballerine de boite à bijoux L'eau ne creuse plus mes joues de
24
4

Spotlight

A
Automne EDIT
J'ai des collants opaques et une jupe plissée de malice. J'égraine le temps comme j'inonde le monde de feuilles mortes et de routes qui glissent. Je saute dans les flaques pour faire s'enfuir les oiseaux et prévenir de mon arrivée. Je peints ma vie en nuances de gris. Douce et câline je m'enroule dans une couette de nuages. Je fais scintiller le ciel par les millions d'éclairs que j'ai dans les yeux. J'aime me draper dans les odeurs de la terre fumante Et hanter la nature de mes brumes Mystérieuses. J'engourdis l'elliptique de mon passage jusqu'à l'hypnose hivernale.
31
8
May 17
France
Deviant for 9 years
Badges
Albino Llama: Llamas are awesome! (58)
Need Help
Hi everyone ! Am back here on Da after a long time of silence life challenged me with. However, here I am and i need your help.! Well I want to ask my GF if she wants to get married with me. For that i need a ring!. Your job if you accept it is to draw me that ring. I imagine it this way: Simple white gold ring which would be engraved. North hemisphere: stars. South hemisphere: floral theme. No stone. Could u try to draw something for her? Ask your questions if you have. I thank u in advance ! Kisses!!!
4
1
What If you give me a hand?
Well, This is a fact. On DA, if you wanna have at least a little legitimity as a writer, you MUST write in English. But, as I'm writting Poetry, translation IS a big issue. Of course I can "Google translate" what I write, but as every body knows, I may only translate words but Not Feelings or play on words. Here is where I need Help. Pple Plz, land me a hand. I really wish to translate my words. Can you help me?
3
0
Did We talk together during the Official Devmeet in PAr...
  |  30 votes
  • Yes
  • No
  • Who the hell are you?
21

Comments216

anonymous's avatar
Join the community to add your comment. Already a deviant? Sign In
akiraofkonoha's avatar
akiraofkonoha|Hobbyist General Artist
et joyeux anniversaire!
Reply  ·  
DameOdessa's avatar
DameOdessa|Hobbyist General Artist
:huggle::party::iconhappybirthdaysignplz::glomp::cake:
Reply  ·  
Anoya's avatar
Anoya| Photographer
A belated thank you for the watch! :hug:
Reply  ·  
GC-GallowsCalibrator's avatar
GC-GallowsCalibrator|Hobbyist General Artist
GC- TH4NK YOU FOR TH3 W4TCH
deviantART muro drawing Comment Drawing
Reply  ·  
Jewl1's avatar
Jewl1|Hobbyist General Artist
Hello!
Merci pour le watch! =)

Et si tu as besoin d'aide pour tes traductions je veux bien essayer ;)
Bonne chance!
Reply  ·  
akiraofkonoha's avatar
akiraofkonoha|Hobbyist General Artist
mon Da remarche (enfin je crois) alors je fête le débuggage en venant comme promis laisser mes petits commentaires sur deux ou trois de tes poèmes (mais y en a trop! ça m'occuperait toute la soirée!)
Et je fête aussi le fait que je suis enfin absoute de mon travail de forçat, du coup je repars dessiner, yes!!!
Reply  ·  
Xsylum's avatar
Merci pour le :+devwatch:
Euh..question conne mais je suppose qu'on s'est rencontré au dernier DevMeet?
Reply  ·