Shop Forum More Submit  Join Login
About Literature / Artist HellossMale/France Recent Activity
Deviant for 6 Years
Needs Core Membership
Statistics 106 Deviations 1,007 Comments 19,228 Pageviews
×

Newest Deviations

Les naiades - Les noyes by Helloss73 Les naiades - Les noyes :iconhelloss73:Helloss73 2 1 CAMLANN by Helloss73 CAMLANN :iconhelloss73:Helloss73 5 0 La somme de toutes les peurs by Helloss73 La somme de toutes les peurs :iconhelloss73:Helloss73 4 0 A nos tournesols by Helloss73 A nos tournesols :iconhelloss73:Helloss73 3 2 La voie de l'extreme by Helloss73 La voie de l'extreme :iconhelloss73:Helloss73 3 3 Trio de ballades surrealistes by Helloss73 Trio de ballades surrealistes :iconhelloss73:Helloss73 7 2 69 Desperados by Helloss73 69 Desperados :iconhelloss73:Helloss73 4 3 Reve heroique by Helloss73 Reve heroique :iconhelloss73:Helloss73 5 7 Paladin by Helloss73 Paladin :iconhelloss73:Helloss73 5 0 Les Echos by Helloss73 Les Echos :iconhelloss73:Helloss73 4 3 Paladin by Helloss73 Paladin :iconhelloss73:Helloss73 4 0 Orgueil et Prejudices by Helloss73 Orgueil et Prejudices :iconhelloss73:Helloss73 2 2 Le Chevalier Rouge (Palpitement III) by Helloss73 Le Chevalier Rouge (Palpitement III) :iconhelloss73:Helloss73 6 5 Micromegas by Helloss73 Micromegas :iconhelloss73:Helloss73 7 7 Le Petit Chaperon Rouge by Helloss73 Le Petit Chaperon Rouge :iconhelloss73:Helloss73 3 0 Grand Nord ~ Vieux Sud by Helloss73 Grand Nord ~ Vieux Sud :iconhelloss73:Helloss73 3 3

Groups

deviantID

Helloss73's Profile Picture
Helloss73
Helloss
Artist | Literature
France


Bienvenue ! Welcome !

Merci pour vos soutiens, vos commentaires, vos suggestions, vos critiques, vos favoris & partages ! Je ne peux plus tous vous remercier individuellement, cependant vous faites partie intégrante de l'écrivain désormais ! Vous êtes HELLOSS; Merci à chacun d'entre vous, fidèle ou de passage.

Thank you for your support, your comments, your suggestions, your criticisms, your favorites & shares! I can no longer thank you all individually, however you are an integral part of the writer now! You are HELLOSS; Thank you to all of you, faithful or passing.



/
www.facebook.com/hellossmb







Interests

Me revoilà à la barre (pour plaider ma cause) 



Anecdote


  Lorsque je me suis lancé, par passion, plaisir personnel d'assouvir mon imagination dans le fantastique et la narration, doté de l'espoir d'arriver un jour à faire sortir de terre un concept d'univers cohérent, imposant et fort je ne pensais pas que je découvrirais la notion d'architecture dans cette entreprise. Il y a quelques années je me suis concrètement propulsé dans le littéraire et l'écriture (je dirais vers 2012, même si quelques antécédents et essais y sont antérieurs) et avec aisance dans la poésie. Non pas que le genre soit facile en soit (d'autant plus que je profite de la limite et de la liberté offerte par le vers libre) mais par simplicité de l'engagement nécessaire pour créer quelque chose d'agréable sans y dévouer trop de temps (fautes aux études, aux autres passions etc, excuses à demi-avouées malheureusement). Comme qui dirait c'était le meilleur compromis, rapport qualité/prix, investissements/résultats. Ce temps est un peu révolu aujourd'hui. La poésie m'a permis de faire croître mes compétences, mon style, mon vocabulaire, ma philosophie, ma réflexion : mes armes. J'ai choisi de revêtir l'armure d'écrivain et de me battre en suivant les préceptes de l'école littéraire. Pour ceux qui ne m’ont pas suivi dans cette ascension (des marais vaseux de mes idées aux limbes exquis de la satisfaction et du partage des fleurs émanant de la création et de l'harmonie des mots, c'est très pompeux tout cela) sachez que je fais beaucoup allusion dans mes textes, à un concept de chevalerie littéraire. Un homoncule, un double, une transposition de mes traits de caractère dans mon œuvre. Un jeu de rôle avec moi même subissant et bravant mes propres envies et peurs. Ce n'est pas par pur narcissisme (peut être un peu, soyons honnête) mais plutôt par envie d'expérimenter un concept spécial, une autobiographie imaginative déroulant ses expériences et ses attentes dans un enrobage fantasque. Ainsi naquit Helloss. Pseudonyme réutilisé (et recyclé en quelque-chose de plus fort) depuis mes premiers pas sur les jeux en lignes et les univers rôlistes. Il était pour moi naturel de récupérer cette double identité, ce double je en retirant le u à « jeu ». Du moment que je m'amuse il n'est pas vraiment parti (mais il faut bien paraître sérieux). Ce personnage est donc la personnification du moi réel plongé dans l'irréel narré, conté.

J'espère qu'il ira loin, et qu'il ne mourra pas à la première faute d'orthographe.


Construire un univers et l'exploiter : le lore


  Tout bon adepte de fantastique, d'imaginaire, de science-fiction, de fantaisie, longue est la liste que je ne pourrais citer entièrement la création n'ayant pas de limites (bien qu'elle ait de nombreuses sources d'inspirations) connaît consciemment ou sans pour autant l'avoir nommé, le fonctionnement du lore. Telle la masse brute d'un métal en fusion dans lequel sera forgé la plus élégante des lames ou la richesse d'une grande bibliothèque consacrée à l'étude et au savoir, le lore est le fondement de très nombreux univers, son eau de source que l'on parfume, sa masse grouillante de chose utiles et d'autres moins. Ce bloc brute et complexe doit exister pour de bonnes raisons, il est la manne de la créativité et la fondation sur laquelle se bâtit l'histoire. Là ou la nouvelle, la poésie, la chanson n'a aucunement besoin du lore pour réussir et convaincre l'auditoire de son intérêt ; le récit imaginatif, le roman de longue haleine particulièrement,se doit pour exceller de présenter des histoires prenant appui sur un développement annexe. Je parle d'un mage puissant, je sais quel est son parcours avant d’apparaître dans le texte, même si je n'en parle pas, même si c'est un mystère pour les lecteurs. Bien entendu une bonne partie du lore peut être plein d'énigmes et de questions (c'est essentiel pour cultiver l'imagination des lecteurs et leur soif de percer les secrets accessibles dans un premier temps) mais doit aussi cultiver son jardin secret ne trouvant ses réponses, si il y en a, que dans la continuité et la complexité. C'est l'essence même d'une œuvre que de propulser celui se l'accaparant dans un nouveau monde (pas forcément si éloigné du commun des mortels parfois).

Aux alentours de 2013 j'avais déjà commencé à poser les fondements d'une trame à un récit de fantaisie (je n'aime tellement pas ce mot que l'écrire m'en est presque insupportable, faute à tout/tous ce-ux- qui le desservent mal) et développé des idées assez simples. Un pays désertique au bord d'une mère salée, vénérant la couleur rouge et mourant presque de soif. Se battant pour survivre dans les terres arides et découvrant par la suite que la chaîne des montagnes infinies les condamnant dans cette cage terrestre, après forages d'immenses tunnels, ne faisait que les séparer d'un pays de cocagne vers des territoires habités par le peuple vénérant le bleu (la vie, l'accès à l'opulence végétale terrestre que nous sous estimons en fait). Le conflit était donc inévitable, et dans la suite logique des choses se greffait dans la prise de partis des nuances (les jaunes, les verts, appelons les comme ça). Tout ceci c'était avant de découvrir les romans Dune (F.Herbert). Je retrouvais une partie de mon idée de soif et d'exode vers une vie meilleure. Je ne sous entend pas cette exemple comme ayant eu une idée exclusive, bien sur que non, mais pour mettre en valeur l'originalité. Le problème à l'heure actuelle, et ceux qui me connaisse savent à quel point j'en ai fais une règle d'or et de pouvoir apporter quelque-chose de diablement frais si l'on souhaite sortir du lot ou ne pas faire de la sous-catégorie de série B vis à vis d'un autre récit/univers populaire.

Vint alors la refusion de mes idées, de mes bribes de lore (loin de pouvoir s'appeler ainsi à l'époque, je disais plutôt trame, comme un roman oneshoot pourrait qualifier sa structure ayant la profondeur juste superficielle et satisfaisante pour soutenir son texte) afin de donner au bout de deux à trois ans de travail la matière sur laquelle je travaille actuellement. Je ne citerais pas de nom, de titre ou autres éléments trop qualificatifs pour le moment (entre mars et juin 2017 pour les premiers chapitres test pour les âmes charitables qui me lirons et me critiquerons ou me torturerons) mais je souhaite après l'avoir tant promis partager ces étapes et cette alchimie créatrice avec vous. Je reviendrais plus tard sur ce qui concerne la poésie et les histoires courtes (que j'ai laissé en état de somnolence pour le moment même si j'en publierais au grès des envies et de ma réserve).

  Pour moi mes textes se doivent de contenir plusieurs choses. Tout d'abord ce que j'apprécie, nous aurons donc de la dark-fantasy, ou en français classique du roman gothique fantastique comme premier thème. Ensuite pas mal de clins d’œil et de références, et c'est là où le bât blesse car il ne faut pas tomber dans le plagia et que les insinuations ou les reprises soient agréables, innovantes, porteuses d'inventivité et poursuivant une histoire si nécessaire, en respect avec l’œuvre original ou l'auteur précédent. Je parle de cela car je vois mon univers comme un lieu où coïncident et se superposent beaucoup d'éléments déjà existant (c'est la part classique dont je parlais) et se recomposent et se découpent avec des idées originales pour construire mon style et mon récit. Un exemple simple : vous retrouverez la légende du petit chaperon-rouge totalement revisité, en fait il s'agit plus d'une interprétation personnelle du mythe et je transgresse avec ce que je viens de dire (*rires*). Mais la composante est là, tout le monde connaît cette historie de conte. Que donnerait t-elle si on l'infusait dans un univers la prolongeant plus loin que sa portée initiale ? C'est une question dont je me fais le plaisir de répondre. Un deuxième exemple pour les plus affamés ou téméraires, les quatre cavaliers de l'apocalypse sont importants dans mon histoire, pourtant je ne voulais pas la part trop religieuse les concernant (en la remaniant beaucoup en fait) mais je souhaitais garder le charisme un peu surjoué et les rendre attachants en redéfinissant leurs caractères et recomposant un peu leurs buts et leurs attitudes. Je leurs aient donc donné beaucoup, beaucoup d'amis. C'est un peu leur compagnie théâtrale qui font d'eux de grands semeurs de « bordel » dans mon monde. Sans tomber dans le manichéisme (je ne veux pas faire du Tolkien même si lui excelle dans cette opposition bien/mal) ces quatre cavaliers deviennent donc 69 désespérés s'exilant de leur propre chef d'un endroit inconnu pour accomplir les traits même les définissant tout en se heurtant aux autres autochtones et entités qui ne veulent par de ces « cinglés » chez eux. Le problème de l'immigration -tout ça tout ça- en quelque sorte (humour noir après tout il s'agit de dark-fantasy hoho). Il faut que cela reste extrêmement ambigu quant à l'affiliation positive ou négative des actes. 

  Dans les tourments de régions sombres se dressent des êtres inspirants, des bannières de courage et d'abnégation, elles sont rares mais elles sont toujours présentes. Les héros n'existent plus et ont laissé la place aux dirigeants intransigeants sur la manière de guider les peuples et de survivre. Les héros existent et ils emmerdent les dirigeants, un peu aigris avouons le. Tout baigne dans le noir et la crasse. Et si certains jouissent d'une crasse plus saine que d'autres c'est sans se douter du tsunami de boue fonçant sur eux. Mais bon le bain de boue c'est sain pardi ! Les villes sont gothiques, l'ordre et celui du renouveau industriel, d'une renaissance moyenâgeuse ou bien du mysticisme. Les traditionalistes se forgent une armure de croyances et se battent avec des convictions et des mythes concrets (paradoxe!), les pragmatiques propriétaires et bourgeois exploitant les ruines du monde pourvoient des légions de troupes orchestrées et dévouées à la grande cause de l'humanité et innovent à n'importe quel prix des technologies puissantes pour briser le chaos ou en tirer profit. Le reste des nations et des espèces composant mon monde ont chacune leurs interprétations de la période conflictuelle dont ils ont hérité et leurs méthodes pour améliorer le quotidien et persister. C'est une grande conflagration dans l'arène du vice, de la foi et de l'espoir décomposé et criant qu'on l'achève. C'est aussi ce que je nommerais 'black poetry', poésie charbonneuse pouvant pourtant briller selon l'angle de présentation et d'interprétation. J'aime beaucoup la sensation produite en laissant contraster l'enfantin, l'innocent et le conte classique dans une grande roulette Russe terrible ou tout est (permis) remis en question et sent le grisou.


Matrix


  L'expérience m'amène souvent à reconsidérer des concepts. A mélanger les genres. A innover et chercher l'harmonie dans l'expression écrite. Des fois, je me trompe. Celui qui se trompe à deux choix : accepter l'erreur et en faire une finalité pour la digérer ou bien, se transposer, dédoubler sa réflexion et revenir affronter l'erreur fort de deux subdivision de lui même. Un ordinateur décompose le problème et recompile ses calculs définissant des petites portions d'un même problème avec au plus simple une seule solution mais dans l'idéal une multitudes de solutions défragmentant le problème. Cette façon de travailler apporte l'avantage à la machine d'octroyer moins de puissance et d'énergie pour accomplir son but tout en offrant plus de liberté à ses autres fonctions.
  Bien évidemment nous ne sommes pas des ordinateurs. Cependant, il est intéressant, tout comme de se vider l'esprit, d'acquérir la capacité de penser au pluriel. Il y a une limite bien entendu, au delà tout sera confus. Lorsque j'écris, je développe un passage, un dialogue, un personnage et je suis au même moment dans la nature profonde du lore cherchant de nouvelles idées. C'est un processus relativement inconscient. A côté je me documente et avale des connaissances brutes sur un sujet que je ne maîtrise pas ou que je souhaite faire intervenir dans mon texte. Vous me direz ici que je parle d'actions différentes et non pas de penser à plusieurs choses à la fois, pourtant en y réfléchissant bien c'est tout à fait ça. Etre capable de gérer l'évolution commune de l'ensemble et non pas uniquement la construction et l'étoffement d'un élément. C'est voir grand, mais c'est surtout voir loin. Utiliser à part entière ces capacités cognitives et créatrice plutôt que d'effectuer un focus aveuglant avec une vision tunnel de l'objectif désiré. Je sais ce que je veux mais je souhaite y parvenir étapes par étapes (le lore, la richesse des environnements et des personnages, la diversités des histoires dans l'histoire). Et j'ai pris le paris fou de porter le tout sur mon dos jusqu'à la fin du début. Mes os sont de papier, mais ils ont l'épaisseur d'une anthologie de l'univers que je sors de mes tripes (hey Negan, i just met you !) et j'ai la tête dure à tel point que lorsque je tape dessus en sors une nouvelle idée ...

Le concept est défini : pour écrire mieux, efficacement, puissamment : je dois devenir un architecte de l'esprit. Penser pluriel et agir en conséquence avec discipline ... dans la gueule du maelström créatif.   


ps : Vous appréciez le contenu que je propose et souhaitez soutenir ma démarche littéraire, "watchez", partagez, lâcher un petit j'aime sur la page FB ... ce seront de grands soutiens en temps voulu et aussi un moyen pour moi de vous diffuser des exclusivités plus facilement :)
Et sur ce bon début d'année 2017 !

-Force et honneur-

~Helloss

  • Listening to: STELLARDRONE
  • Reading: Halo KILO 5
  • Watching: TWD / Vikings
  • Playing: Darkest Dungeon
  • Eating: Végé
  • Drinking: Amond milk chocolate

Comments


Add a Comment:
 
:iconfabbub:
fabbub Featured By Owner Jul 31, 2018  Hobbyist Writer
Merci pour la visite et le +fav 
Reply
:icontinselfire:
Tinselfire Featured By Owner Jul 8, 2018
Merci beaucoup.

I understand some French - or, well, Quebecoise - but can unfoetunately not speak it, but do very much appreciate you dropping by.
Reply
:iconbelphegordelesip:
BelphegorDeLEsip Featured By Owner Mar 25, 2018  Hobbyist Writer
Bon anniversaire !
Reply
:iconpartivoirailleurs:
PartiVoirAilleurs Featured By Owner Mar 25, 2017
Merci m'sieur et bon anniv' :beer:
Reply
:iconbelphegordelesip:
BelphegorDeLEsip Featured By Owner Mar 25, 2017  Hobbyist Writer
Joyeux anniversaire !
Reply
:iconhelloss73:
Helloss73 Featured By Owner Mar 25, 2017   Writer
Merci bien camarade :)
Reply
:icondave-ian-heart:
dave-ian-heart Featured By Owner Mar 25, 2017
joyeux anniversaire.....fait péter le champomy
Reply
:iconhelloss73:
Helloss73 Featured By Owner Mar 25, 2017   Writer
Merci ! :)
Reply
:iconninefiftin:
Ninefiftin Featured By Owner Mar 20, 2017  Hobbyist Writer
Merci pour les favs :D
Reply
Add a Comment: