Genkkis's avatar

Couverture Upcompromising honor 2

By Genkkis
46 Favourites
16 Comments
588 Views
This is the cover of the Honorverse book "Upcompomising Honor" 2 written by David Weber, by courtesy of L'atalante Publishing.
Release : 2019
Official website of L'atalante publishing : www.l-atalante.com/

See you soon for several new illustrations :) (Smile)

Voici la couverture du recueil de nouvelles de l'Honorverse "Upcompomising Honor" 2 écrit par David Weber, avec l'aimable autorisation des éditions L'atalante.
Parution : 2019
Site officiel des éditions l'Atalante : www.l-atalante.com/

A bientôt pour de nouvelles illustrations :) (Smile)
IMAGE DETAILS
Image size
3673x2197px 4.83 MB
Published:
© 2019 - 2020 Genkkis
Comments16
anonymous's avatar
Join the community to add your comment. Already a deviant? Log In
Valkyrja-Skuld's avatar
Le goût pervers de Mesa pour les armes nucléaires commence franchement à me les briser menu. rage 
Ceci dit, très bonnes illustrations comme d'hab.
Genkkis's avatar
GenkkisProfessional Digital Artist
à te les briser de quelle manière ? Du point de vue "c'est vraiment des saletés qu'on devrait crever comme des punaises" ou "Scénaristiquement ça commence à se répéter" ?
Valkyrja-Skuld's avatar
Les deux.
Car en fait oui, cela commençe vraiment à sentir le réchauffé (oui je sais, la métaphore est un peu malheureuse).
Je pense que scénaristiquement, l'arme nucléaire est un truc qu'il ne faut utiliser que très très rarement. Si çà se répète on perd l'effet de surprise, de choc psychologique et d'horreur viscérale que cette arme inspire. On est émotionnellement vacciné, en quelque sorte. Et je peux te dire qu'en tant qu'enfant de la Guerre Froide, le sujet ne me laisse pas indifférente. Mais là c'est presque devenu une routine ennuyeuse.Radiation Symbol 
Genkkis's avatar
GenkkisProfessional Digital Artist
enfant de la guerre froide ?
Valkyrja-Skuld's avatar
Cela veut dire que j'étais enfant, puis adolescente pendant la guerre froide. La peur de la guerre nucléaire totale était une réalité, alimentée par de nombreux films et docu-fictions tous plus terrifiants les uns que les autres...et à mes yeux bien plus trouillants que les cgi actuels des films modernes où on ne voit pas vraiment les gens paniquer, souffrir et mourir. Cet extrait a 35 ans mais c'est la terreur pure, et me fiche encore la chair de poule toutes ces années après: www.youtube.com/watch?v=MrHoMS…
En tant qu'intello scientifique à lunettes (nerd!), j'avais bien conscience de tout cela, d'autant que j'habitais (et habite toujours) à 2 kms du Quartier Général de l'OTAN à Bruxelles. Je suppose que je ne dois pas te faire de dessin, premières loges en cas de grand barbecue.

Ce que je veux dire, c'est donc qu'il y a quelque chose dans l'arme atomique qui réveille mes peurs d'enfant, et que je suis bon public question effet trouille et beurk quand des oeuvres de fiction y font appel. Mais dans le cadre d'Honor Harrington, la bombe pointe le bout de son champignon tellement souvent que même avec mon vécu, je n'arrive plus trop à m'émouvoir. C'est dommage d'avoir édulcoré un des plus grands épouvantails de l'humanité.
Genkkis's avatar
GenkkisProfessional Digital Artist
Ok. Quand j'étais ado on a eu des raisons d'y croire... Désarmement nucléaire des deux grandes puissances (qui avait encore chacune de quoi rayer plusieurs fois la surface de la terre), réunification de l'allemagne, etc. Puis la réalité est revenue au galop. Et y a plein de raisons de flipper, dont le nucléaire. Car un jour quelqu'un fera une connerie, c'est certain et inévitable. Sans parler de nos centrales à la con...
C'est sûr qu'à Bruxelles vous n'aurez pas besoin d'autobronzant si ça doit partir en quenouille...

Dans Honor et dans d'autres fiction je trouve, comme toi, que le nucléaire est propre et indolore... C'est un flash, tout le monde est cramé dans une zone, ça devient infréquentable et point. Alors que selon la distance on peut être vaporisé, certes, mais aussi grièvement brûlé, irradié au point de se liquéfier de l'intérieur, ou juste assez pour vivre une vie de souffrance horrible et enfin, vient la descendance... mutante, dégénérée et horrible... Et ça, bizarrement, c'est très peu étayé, alors qu'il y aurait matière à en faire des pages et des pages...
Valkyrja-Skuld's avatar
Effectivement, sans donner dans la complaisance morbide on aurait pu expliquer un peu plus les effets de cette bombe, qui devient finalement un gros pétard banalisé.
Genkkis's avatar
GenkkisProfessional Digital Artist
Ca vient d'où cette vidéo ?
Valkyrja-Skuld's avatar
C'est un docu-drame de la BBC: Threads. On le trouve sur eBay, et il y a sûrement moyen de le downloader quelque part en cherchant bien.
Et si tu crois que cela va bien se terminer, c'est que tu n'as pas fait attention.

fr.wikipedia.org/wiki/Threads
Genkkis's avatar
GenkkisProfessional Digital Artist
C'est très bien foutu, et bien réaliste...
PsdDude's avatar
Really beautiful work!
ScifiDan96's avatar
ScifiDan96 Artist
Very nice work as always.
narray's avatar
I like this better than the US version.
Genkkis's avatar
GenkkisProfessional Digital Artist
I'm glad that you like it ;)
cannonfodder14's avatar
Oh another great cover. Encapsulates a lot. The drama as everyone realizes how angry and terrifying an enraged and hurt Honor is, as her fleet bores down on the Sollies. :O

Fantastic work.
Genkkis's avatar
GenkkisProfessional Digital Artist
Many thanks, it was a little difficult to choose the subject of the illustration. Honor ? Her fleet ? The explosions ? The battle ?... The explosion, more impressive ans I didn't draw something like that before ;)
anonymous's avatar
Join the community to add your comment. Already a deviant? Log In