Shop Forum More Submit  Join Login


« Ma fille, ne pleure pas. Le contrôleur t’envoie loin de moi mais je te rendrai souvent visite, je te le promets. Cette école t’aidera à maîtriser tes capacités psioniques et te préparera à protéger notre nation et ses habitants. Je suis fier de toi tu sais. Je serai toujours fier de toi. »
- Sinji Assayaka à sa fille, juin 2501.



Nariyang, Nation Daeyaméenne, juin 2506

6 heures du matin… Le réveil holographique d’Assaï se mis à projeter au plafond un clip du dernier boys band à la mode. Au même moment, la daeyaméenne de 17 ans sortait de la douche à multijets de sa petite chambre d’étudiante du campus de Nariyang.  Aujourd’hui, c’était le jour du Contrôleur et elle n’avait pas pu fermer l’œil de la nuit. Elle termina de se sécher les cheveux et se laissa tomber bras et jambes en étoile sur son lit. Elle resta ainsi à peine une seconde avant de se relever et de s’habiller. Rien n’y faisait, elle était trop excitée à l’idée de connaître le choix du Contrôleur pour la suite de sa formation et de sa carrière…

La nation Daeyaméenne était à la pointe dans bien des domaines et Assaï savait que l’Intelligence de Synthèse du Contrôleur optimisait au maximum ses choix en fonction du potentiel et des aptitudes de chacun par rapport aux besoins de la nation. Lorsqu’elle avait été diagnostiquée psi-positive à l’âge de 12 ans, le Contrôleur l’avait tout naturellement orienté vers une école semi-spécialisé qui lui avait apporté des connaissances concernant l’énergie Ætherique et la préparait à une carrière sportive, policière ou militaire. Cinq ans s’étaient écoulés depuis et dans quelques heures elle saurait quelle spécialité le Contrôleur avait finalement choisi pour elle, quel serait son métier, son avenir… Secrètement, elle s’imaginait rejoindre le centre de formation Yonseï sur Kyoghaï pour devenir une joueuse d’hyperball avec son amie Wu-mee. Elle avait clairement le niveau, elle pouvait y croire.

Discrètement, Assaï passa la tête par la porte de sa chambre et jeta un œil dans le couloir. Le campus semblait encore endormi et seul le piaillement de quelques oiseaux matinaux rompait le silence qui planait dans la résidence. La jeune daeyaméenne se glissa silencieusement hors de sa chambre et alla frapper à la porte de son amie un peu plus loin. Comme elle s’y attendait, celle-ci était également réveillée et Assaï entra rapidement. Les deux amies eurent un sourire complice et s’installèrent en tailleur sur le lit de Wu-mee.

- Toi non plus t’as pas fermé l’œil de la nuit ? demanda Wu-mee.
- Non… confirma Assaï.
- Ah…. Ça va être trop long d’attendre !!!

Les heures passèrent lentement et, tandis que le campus s’éveillait, Assaï et Wu-mee furent rejointes par deux autres amies. Ensemble, les quatre adolescentes refirent une dernière fois le monde en essayant de deviner quelle direction allait prendre leur futur…

- Je suis sûre que tu vas être sélectionnée à Yonseï, fit Assaï à Wu-mee.
- C’est obligé ! confirma Zaoky en avalant une pièce de kimbap issue du piquenique improvisé se trouvant au milieu des adolescentes.
- Moi, repris Feng, j’espère juste ne pas finir dans la police…
- Pourtant ce serait un honneur d’assurer la sécurité de notre nation, fit Zaoky en se redressant.
- C’est vrai, confirma Assaï, et puis faut pas oublier que 80% des étudiants de Nariyang finissent dans les forces corporatistes, la police ou l’armée… Il y a que les cracks comme Wu-mee qui finissent à Yonseï.
- Je sais, reprit Feng. Je ferais de mon mieux quoi qu’il arrive mais je préfèrerais juste éviter de me retrouver sur le terrain… Et toi As ? Tu penses que tu seras orientée vers Yonseï ?
- J’espère, répondit Assaï avant de râler à moitié. Mais à tous les coups le Contrôleur va m’orienter vers une filière foireuse… Je le sens trop arriver…
- Mais non, la rassura Wu-mee. Je t’ai dit, j’ai entendu le doyen dire qu’avec tes résultats t’avais une place assurée à la crim’.
- Pff, souffla Assaï. Ça m’étonnerait…

Leur discussion continua ainsi jusqu’aux alentours de 11h où le silence s’empara peu à peu de la petite chambre. A mesure que l’heure fatidique approchait, les quatre amies étaient de plus en plus absorbées par les flux d’information diffusé dans leurs environnements de Réalité Augmenté via leurs lentilles connectées. A l’annonce dans les médias de l’envoi des premières affectations, l’angoisse monta d’un cran, chacune demandant régulièrement à son IR de vérifier qu’aucun message de l’administration Daeyaméenne n’avait été reçu. L’attente dura ainsi quelques minutes jusqu’à ce que la sonnerie de Wu-mee retentisse. Les filles sursautèrent et toutes furent immédiatement pendues à la réaction de Wu-mee lorsque cette dernière ouvrit son message.

- T’es pas prise, c’est ça ? demanda Feng, inquiète par le manque de réaction de Wu-mee. Il t’envoi où ?
- Yonseï. Fit Wu-mee d’un air presque blasé jusqu’à ce qu’un immense sourire apparaisse sur son visage.
- Wouhou ! Yeeha !! Lui répondirent un concert de cri strident tandis que les filles sautillaient sur place en applaudissant.
- Asa ! lança Assaï à son amie. Je te l’avais bien dis que tu irais là-bas ! Bien joué !

La seconde à recevoir son affectation fut Zaoky, immédiatement suivit par Feng. La machine était lancée. Zaoky était affectée au corps orbital Zang formant les futurs officiers de l’armée Daeyaméenne tandis que Feng eu le soulagement de recevoir une affectation dans une université de Kyoghaï la destinant à la recherche Ætherique. Chaque fois, les filles sautèrent de joie et se félicitèrent. Toutefois, l’euphorie commençait à se dissiper sans qu’Assaï n’ait reçu son affectation. Inquiète, la jeune daeyaméenne tapota nerveusement sur le clavier holotouch™ projeté par le petit appareil collé à son avant-bras et demanda à son IR de vérifier à nouveau les paramètres de sa messagerie.

- Le Contrôleur t’a oublié As, lança Zaoky d’humeur taquine.
- Il sait pas où l’envoyer, enchérit Wu-mee en donnant un coup de coude amical à Assaï. Il cherche où elle fera le moins de dégât.
- Hey ! fit cette dernière à la fois vexée et amusée. C’est pas marrant !

L’adolescente allait ajouter quelque chose mais le son tant attendu et tant redouté se fit soudainement entendre. Les railleries s’arrêtèrent immédiatement et tout le monde se mit à observer Assaï. Cette dernière retint sa respiration et le temps sembla s’étirer. Elle ouvrit le message et lu le texte en pesant le poids de chaque mot qui s’inscrivait dans son champ de vision augmenté. Elle n’en croyait pas ses yeux… Elle était soudainement incroyablement excitée mais tout aussi terrifié par ce qu’elle lisait.

- Alors ?! S’impatienta Wu-mee.
- Vas-y, crache le morceau ! ajouta Zaoky.
- Osa-do sur Shenzaki, fit Assaï en retenant difficilement son excitation.
- Osa-do ? répéta Feng. Mais c’est l’académie du Nocho ça… Tu vas intégrer la sécurité publique ?!
- « Centre de formation des Escouades de Recherches, d’Investigations et d’Interventions Spéciales », récita fièrement Assaï.
- Tu vas faire partie d’une ERIIS ?! s’étonna Wu-mee. Tu vas vraiment devenir inquisitrice ?!
- Et elle qui se la jouait modeste, fit Zaoky en souriant.

Si intégrer le Nocho était en soit un honneur, être choisi pour faire partie de l’élite des forces d’interventions de la sécurité publique Daeyaméenne avait de quoi effrayer. La formation d’Assaï n’allait pas être une partie de plaisir et elle allait devoir s’accrocher pour tenir le rythme. Pourtant, si le Contrôleur l’avait sélectionné pour cela, c’est qu’elle en était capable... Mais avant cela et avant de partir faire la fête avec ses amies, l’adolescente se remémora les paroles de son père cinq ans plus tôt, lorsque le Contrôleur avait choisi de l’envoyer ici à Nariyang : « Cette école te préparera à protéger notre nation et ses habitants. Je suis fier de toi tu sais. Je serai toujours fier de toi. » A ce moment, Assaï se jura de ne pas décevoir son père et de tout faire pour devenir une "inquisitrice".
Cette nouvelle, que j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire, retrace un petit épisode de la vie d'Assaï, l'un des personnages principaux de mes nouvelles prenant place dans l'univers Spectrum. C'était aussi l'occasion de plonger un peu dans le passé d'Assaï, avant qu'elle ne devienne Spectre (elle avait même pas encore ses tatouages AEtheriques !) et d'aborder un point de background de la nation Daeyaméenne.

Si cela vous à plus (et je l'espère), n'hésitez pas à lire les aventures d'Assaï et à me laisser un petit commentaire ! :)
Vous pouvez également retrouver des infos (news, récits, artworks, etc) sur le tout nouveau groupe dédié à Spectrum ou sur Facebook.

----
Writing and ideas daegann
Cover art by Gaianee photoshoped by daegann (Full Size)
Add a Comment:
 
:iconarineange:
Arineange Featured By Owner May 6, 2017   Traditional Artist
Oh, elle est trop mignonne sur ce dessin :D
J'adore découvrir une bribe du passé de Assaï!

Je trouve ça terrible que les étudiants ne puissent pas choisir leur formation. c'est propre à la nation Dayaméenne?
Asa, c'est une exclamation typique de Assaï, comme shikta?
J'aime bien comment Wu-Mee la taquine pour la rassurer :D c'est vraiment touchant cette nouvelle!

Assaï était moins distante apparemment, elle paraît plus fragile et son anxiété, sa nervosité, sont évidents. Elle a beaucoup évolué et pris confiance en elle!
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner May 6, 2017  Hobbyist Writer
Ca la change un peu hein ^^

C'est une particularité de la nation Daeyaméenne oui. Après c'est une question d'habitudes sociales aussi. Et puis si finalement il te permet d'avoir ce qui te convient le mieux par rapport à tes capacités / envies et aux besoin de la société, ça peut aussi ne pas être si mal. Ca évite aussi le stress de ne pas savoir ce que tu veux / as envie de faire, de prendre une mauvaise direction etc.

"Asa !" c'est plutôt coréen en fait à l'origine ^^

:)

Oui, elle a vécu pas mal de chose entre cette nouvelle et le début des chroniques de spectres... Entre sa formation et les regards des gens une fois qu'elle a eu ses tatouages AEtheriques puis les missions etc... 
Reply
:iconarineange:
Arineange Featured By Owner May 11, 2017   Traditional Artist
Oui je suis d'accord, il y a du pour et du contre dans ce système au final. :)

Ah, Assaï et ses petites exclamations :D

Pas toujours très facile pour elle de s'intégrer avec son passé et ses tatouages, en société c'est dommage, même si en mission ça peut sans doute intimider ses adversaires.
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner May 11, 2017  Hobbyist Writer
C'est ça, il y a un côté intimidant mais qui aide pas en société... ^^
Reply
:iconlasentinelle:
LaSentinelle Featured By Owner Edited Dec 15, 2016
Dès les premiers paragraphes, le Contrôleur me fait l'effet d'un grand gourou.

Ne pas décider de son avenir (à ce point), c'est révélateur de ce que doit être la nation Daeyaméenne (et ça doit pas être la joie. Preuve supplémentaire : Assaï la quitte).
En attendant, elle a l'air surexcitée, je me demande quand ça a commencé à déraper.

Ah, qu'elle a l'air innocent sur la preview…
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Dec 15, 2016  Hobbyist Writer
Il y a un peu de ça mais il n'y a pas vraiment de côté mystique, c'est au contraire un système plutôt "froid".

En fait le thème de la Nation Daeyaméenne concerne la mise en place d'un système dont le but est au contraire de générer la société la plus heureuse possible. Et en fait ça passe par une sorte de conditionnement où certaine liberté son en un sens bridé / contrôlé sans que ça ne gêne les gens (par habitude, culture, propagande). On en arrive à un état où les gens sont heureux de ce système, on a une quasi utopie... sauf pour ceux qui ne rentrent pas dans le moule. En fait il s'agit d'opposer la vision d'un "bonheur imposé où il faut rentrer dans le moule" (image traditionnellement négative dans nos sociétés, cf demolition man par exemple) opposé à la vision "d'une société où la majorité des gens sont réellement heureux" (vision utopique). Enfin je sais pas trop comment l'expliquer clairement mais l'idée est de faire réfléchir sur ce qui est idéal : une société où les gens sont heureux mais où une minorité qui n'arrive pas à rentrer dans le moule sont marginalisé - ou bien une société plus individualiste où chacun à une chance à peu prêt équitable (en théorie du moins) de trouver le bonheur mais où il y a finalement plus de monde pas si heureux que ça. C'est aussi la question de savoir si les dirigeant qui essayent d'imposer un bonheur quitte à manipuler la population agissent bien. Ou que ceux qui pense qu'il faut faire prendre conscience aux autres qu'en vrai on les prives de certaine liberté et donc les faire passer d'un état de "je suis manipulé, je m'en rend pas compte et je suis heureux" à "J'étais manipulé, je m'en rend compte, je ne suis maintenant libre et indépendant mais je ne suis plus heureux". Enfin c'est l'axe de réflexion qui tourne autours de la nation Daeyaméenne dans mon esprit. Et le Contrôleur est un élément important et concret pour ça :)

Si on voit ça par rapport à Assaï, ici elle ne se pose pas de question, c'est comme ça et elle dirais probablement que c'est la meilleure façon de faire : plus optimisé, ça limite le chômage, ça permet d'orienter les étudiants vers des domaines adapté à leurs personnalités / aptitude et donc que les systèmes des autres nations où on laisse la liberté aux enfants / ado de se perdre dans un choix qu'ils ne maîtrisent pas et de prendre la mauvaise orientation pour le reste de leur vie est quelque chose d'aberrant... Du coup elle se pose donc pas trop de question, elle attend avec impatience de savoir quel sera son avenir et de voir qu'elle est choisi pour faire partit de l'élite du Nocho est valorisant, ça veut dire qu'elle en a les capacités. D'où son excitation. Après en grandissant elle va voir et comprendre des choses, ouvrir les yeux sur certains points. Malgré tout, tu le verra brièvement quand tu seras plus loins dans les Chroniques de Spectres, elle continue de penser que certaine chose, le contrôleur notamment, reste la meilleure option. Si elle a dû quitter la nation Daeyaméenne, c'est pour d'autres raisons (mais tu le verra là aussi dans quelques épisodes de Chroniques de Spectre)

Oui, j'aime ce côté encore un peu innocent. Et justement voir le décalage entre ce moment et ce qu'elle est devenue ^^
Reply
:iconlasentinelle:
LaSentinelle Featured By Owner Dec 21, 2016
Au temps pour moi, quand je parlais de gourou, ça n'avait rien de mystique. C'est l'effet que me font ces chefs "bienveillants" qui décident pour les autres sous prétexte qu'ils savent mieux qu'eux ce qui est bon pour eux.
En général, quand tu gratte la peinture, c'est tout de suite moins joli dessous. On se rend compte que le but est moins altruiste, plutôt une quête de pouvoir avec des moutons bien dociles et dévoués.
Du côté des moutons, ça peut très bien se passer tant qu'ils rentrent dans le moule, comme tu dis. Tant qu'ils jouent le jeu, aussi.
(je dois être quelqu'un d'assez pessimiste là-dessus ^^' )
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Dec 21, 2016  Hobbyist Writer
Tout dépend, ce que tu décris c'est une forme de totalitarisme. Après il peut être clairement à la gloire de l'élite dirigeante où être malgré tout plus tourné vers un côté réellement plus "bienveillant". Après dans tout les cas il y a toujours des jeux de pouvoir et l'idée d'imposer sa vision pour le bien de tous, donc il y a des décisions qui visent uniquement à se maintenir en place mais parfois il y a une vrai volonté de bien faire derrière (même si c'est marginal dans l'histoire). Cela dit, ici, il s'agit d'une IA "désintéressé" (elle n'a pas vraiment d'autres fonctions et ne contrôle pas toutes les décisions prise dans la société) qui oriente les gens, donc il n'y a pas ce côté politique ou de lutte de pouvoir qui entre en jeux. Du moins pas directement car il peut y avoir des passes-droit ou ce genre de chose mais ça c'est pas le contrôleur lui-même qui en est à l'origine.
Et oui, si les gens rentre dans le moule et que celui-ci est bien fait, ça peut bien se passer pour la majorité des gens : on leur évite de réfléchir à des choses "problématiques", d'autres s'en charge pour eux et ils ont tout le loisir de s'occuper avec du divertissement. Certains peuvent s'épanouir dans ce genre de système où il n'y a en apparence pas de problème grave à gérer, pas d'inquiétude, on peut juste "vivre". Mais bien sûr dès lors qu'on commence à s'éveiller et à s’intéresser aux problèmes existants et a avoir un avis dessus, là ça commence à coincer...
Reply
:iconlasentinelle:
LaSentinelle Featured By Owner Jan 2, 2017
Je t'avais dit que j'avais une vision pessimiste de la politique (enfin surtout de ceux qui la font) ^^
Je comprend ce que tu dis et, OK, je te crois quand à la volonté de bienveillance daeyaméenne même si je reste sceptique (je ferais partie de ceux qui n'entre pas dans la boite, je suppose :D ).
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Jan 2, 2017  Hobbyist Writer
Bah, l'idée était surtout d'amener une réflexion. Peu importe les motivations des dirigeants, le tout était de savoir si une société où la majeur partie de la population est heureuse et insouciante car en quelque sorte manipulé (mais heureuse malgré tout) valait mieux qu'une société où il y a peut-être moins de monde heureux mais où on est réellement "libre". La question est pas tranché, c'est vraiment un axe de réflexion et chacun à une réponse qui lui convient le mieux je pense. ^^
Reply
:iconlasentinelle:
LaSentinelle Featured By Owner Jan 3, 2017
Ok, je vois. ^^
Je comprend le problème. Quitter une société dans laquelle on réussit pour gagner en liberté (mais foncer vers l'inconnu aussi) n'est pas forcément évident tant que l'on n'est pas confronté aux limites de son système. Ce qui est sûrement nécessaire pour beaucoup afin d'en prendre conscience. Et forcément, quand tu commences à réfléchir, tu te heurtes aussi à l'incompréhension des autres qui se satisfont de leur sort.
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Jan 3, 2017  Hobbyist Writer
Oui, c'est tout à fait ça :)
Reply
:icongateaumignon:
gateaumignon Featured By Owner Jul 26, 2016
Tiens ça fait bizarre de voir Assaï écouter un boys band et espérer une carrière sportive avec une copine! On dirait une Assaï d'un autre temps avec ses rêves de jeune fille

Un truc qui m'intrigue c'est que son père lui ait dit que son école allait lui permettre de protéger la nation, mais apparement lui a fait quelque chose contre la nation pour être incarcéré... 
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Jul 26, 2016  Hobbyist Writer
Eh oui... pas mal de choses se sont passé depuis... Mais à cette époque elle gardait encore une certaine insouciance et puis elle était encore jeune ^^

Quant à son père, c'est une très bonne remarque. ;)
Reply
:icongateaumignon:
gateaumignon Featured By Owner Jul 26, 2016
Mystèèèèèère  ;) (Wink)
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Jul 26, 2016  Hobbyist Writer
Tu en sauras plus dans la saison 2 ^^
Reply
:iconm-oonligh-t:
M-oonligh-T Featured By Owner Jul 23, 2016  Hobbyist Traditional Artist
C'était sympa de connaître un peu plus le passé d'Assaï.
Est-ce que tu reparleras de ses deux amies un jour?
Les tatouages comment est-ce qu'elle les as reçu?
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Jul 23, 2016  Hobbyist Writer
On voit Wu-mee dans les épisodes 5 et 6 de la saison 2, oui ^^
J'avais hésité à en utiliser une autre mais finalement non. Avec un peu de recul, je me dis que peut-être j'aurais du la placé à la place d'un autre personnage... :-/

Pour les tatouages, ça vient avec sa puce de contrôle AEtherique, ça lui a été implanté par le Nocho au court de sa formation.
Reply
:iconm-oonligh-t:
M-oonligh-T Featured By Owner Jul 23, 2016  Hobbyist Traditional Artist
Oui Wu-mee je m'en souviens :).
Tu peux toujours les intégrer dans un autre contexte.

Ah ok je comprends mieux maintenant :P.
Merci :).
Reply
:icontsukiiyo:
Tsukiiyo Featured By Owner Mar 24, 2016  Hobbyist Digital Artist
GG à elle !! :la:
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Mar 24, 2016  Hobbyist Writer
Oui... Bon après on voit où ça l'a mené... ^^
Reply
:icontsukiiyo:
Tsukiiyo Featured By Owner Mar 25, 2016  Hobbyist Digital Artist
Voui, mais c'est amusant. :)
Reply
:iconmarcokolm:
MarcoKolm Featured By Owner Mar 5, 2016
Mais... mais c'est Ryuko !!!!
# plagiat
XD
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Mar 5, 2016  Hobbyist Writer
Je ne sais pas si c'est sensé être de l'humour alors dans le doute je ne vais rien dire.
Reply
:iconmarcokolm:
MarcoKolm Featured By Owner Mar 6, 2016
De l'humour, mon bon monsieur, non sincèrement elle me fait penser à Ryuko-chan de Kill la Kill
:3
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Mar 6, 2016  Hobbyist Writer
C'est la mèche rouge et les cheveux mi-court qui fait ça... D'autant que là c'est un simple portrait de ce perso jeune donc avec des éléments de son design en moins (les tatouages par exemple) mais avec un dégradé de rouge derrière les cheveux quand même en plus.

Après, désolé de partir un peu vite mais à force de la voir comparé à Ryuko à cause de sa mèche, à Faith parce qu'elle à les cheveux courts, un tatouage sur le bras et un gant fingerless, à je sais pas qui de Borderlands parce que ces tatouages peuvent émettre une lueur bleuté lorsqu'ils sont activé ou à d'autres références que je connais encore moins sans remarquer chaque fois tous les autres points de son design qui en font un perso unique... (parce que le perso c'est la mèche rouge oui mais aussi ses deux atébas couvert de perles clippé dans ses cheveux, c'est un tatouage sur le bras droit oui mais c'est un tatouage formé par trois bandes qui s'enroulent autours du bras en partant de sous son cou et trois autres bandes qui partent dans son dos, et puis c'est aussi ses plaques d'identification militaire vert/noir et plusieurs tenues bien définie) Bref, j'ai passé beaucoup de temps à réfléchir au design de ce perso et la voir réduite à un "plagiat" d'un personnage que je connais généralement mal, ça fait toujours un peu mal au cœur. Je sais que la plupart du temps ce n'est pas dit méchamment mais ça fait mal quand même... Ca donne l'impression de s'investir dans un perso (et son histoire car il y a les textes qui vont avec et qui ne sont, à ma connaissance, le plagiat d'aucune autre oeuvre même si on peut trouver des influences comme dans n'importe quel oeuvre...) sans qu'il soit reconnu comme un véritable personnage original... ^^;
Reply
:iconmarcokolm:
MarcoKolm Featured By Owner Mar 7, 2016
T'adore créer des histoires, vu les lignes au-dessus de mon commentaire. XD
Mais après, chaqu'un a ses envies.
Le visage reste pas mal n'empêche.
X3
Le prend pas mal ou une insulte mais un compliment (gros bravo d'ailleurs car des histoires comme ça, ça ne cours dans les rues, même de Paris XD) c'est un clin oeil, tu vois.
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Mar 7, 2016  Hobbyist Writer
T'inquiète, c'est juste que je suis un peu susceptible sur le sujet mais je me soigne ;)
Et merci pour le compliment du coup.
Reply
:iconmarcokolm:
MarcoKolm Featured By Owner Mar 7, 2016
Voilà ce que je voulait entendre :3
Reply
:iconore-l:
Ore-L Featured By Owner Feb 28, 2016  Hobbyist Interface Designer
C'est super intéressant de découvrir la vie d'Assaï avant d'être spectre. Cela l'a rendrait presque mignonne, c'est Melvin qui serait content de savoir ça, lui qui s'en prends plein la poire eh eh eh.
Je trouve qu'elle porte le nom "d'inquisitrice" très bien. Je veux bien voir la suite, car je pense que tout ne va pas se dérouler comme prévu.
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Feb 28, 2016  Hobbyist Writer
Hehe, oui, Melvyn serait peut-être surpris ^^
Bon après faut pas croire, elle avait déjà son caractère aussi, d'ailleurs elle râle un peu à un moment ^^
Après oui, devenir une véritable psionic et une inquisitrice peut être assez pesant, chacun se "protège" comme il peut, elle, elle a fait en sorte de garder une certaine distance avec les gens... Ceci dis, on voit qu'elle a déjà ouvert ses défenses au reste de l'équipe du Predator, même avec Melvyn finalement depuis l'épisode 7...
Reply
:icongaianee:
Gaianee Featured By Owner Feb 27, 2016  Hobbyist Traditional Artist
Coucou!

Comme promis, j'ai lu ta nouvelle et je te laisse un petit commentaire.

Pour commencer, je dois t'avouer que je suis bluffée par la richesse de ton univers. C'est très détaillé et recherché, à croire que tu as pensé à tout. Je ne suis, en temps normal, pas très fan de science-fiction. Mais ici, j'ai clairement le sentiment que tu sais où tu vas sans risquer de te perdre en cours de route. C'est rassurant, j'ai envie de dire. Et cela donne également envie d'en savoir davantage sur ton monde.
Assaï m'a l'air bien sympathique (même si d'après ce que j'ai pu voir en commentaires, elle a bien changé par la suite) et je trouve intéressant de découvrir un univers pratiquement (pour ne pas dire entièrement) dirigé par la technologie. Au point que ce soit cette dernière qui décide de tout, même de l'avenir des gens. A moins que je ne me trompe et que derrière le Contrôleur se cache une personne?

Le seul point "négatif" de ce récit, c'est l'orthographe. J'ai décelé plein de petites fautes ici et là. Pense à te relire ou à te faire relire par un bêta lecteur. Cela peut paraître anodin, mais un texte parsemé de fautes ne retient pas l'attention bien longtemps.
Il en va de même pour la ponctuation. Evite de mettre des points de suspension dans la narration, ça se met plutôt dans les dialogues et tirades. Inutile également de mettre des doubles, voire triples points d'exclamation (ex: "!!!") ou autre, un seul suffit.

Voilà voilà! Dans l'ensemble, je ne retiens que du positif et je me ferai un plaisir de lire tes autres textes dès que possible.
Bonne continuation à toi!
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Feb 27, 2016  Hobbyist Writer
Merci pour ton commentaire et ta lecture :)

Je ne pense pas avoir songé à tout mais j'ai essayé de creuser pas mal d'aspect, oui. Ca me fais plaisir si ça se sent ^^

Après les autres nouvelles ne se passent pas dans le même coin et on retrouve moins cet aspect d'univers dirigé par la technologie (même si celle-ci reste présente). Si tu lis mes autres nouvelles, j'espère que ça te plaira aussi :) (Sur les One Shot et Hors série comme ici, j'essaye de me focaliser sur un thème de l'univers (bon pas toujours) tandis que dans la série, c'est plus les personnages et leurs aventures qui sont au centre)

Pour ce qui est de l'orthographe, je suis désolé, c'est effectivement mon gros point faible... Pourtant je me relis plusieurs fois mais disons que j'ai toujours eu un problème avec ça, une sorte de légère dyslexie je crois (tu peux me faire relire 3 fois le même textes, chaque fois je risque de corriger des choses différentes, y compris des endroit où c'était correcte ^^; ) et je n'ai pas d'autre relecteur. Et encore, je fais moins de fautes qu'avant mais je sais qu'il en reste beaucoup... Malgré tout, et même si ça peut gâcher la lecture, je ne veux pas me bloquer et que ce soit un frein à mes envies de raconter des histoires. Alors je fais malheureusement avec ^^;

Par contre pour ce qui est des points de suspension ou des triples points d'exclamation, c'est probablement des hérésies académiques mais je trouve personnellement que cela ajoute une information/nuance lors de la lecture. Par contre c'est possible que j'en abuse un peu trop. J’essaierai de faire attention.

Encore un grand merci pour ton commentaire et tes remarques pertinentes :)
Reply
:iconkervala:
Kervala Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist General Artist
Oui, c'est assez courant de se voir imposer des formations dans la SF dystopique ou utopique (après ça dépend aussi des points de vue) et puis ça règle le problème du chômage car il n'y a pas plus de demande que d'offre :D

C'est vraiment le gros problème de nos jours :( Il y a une grande demande pour les métiers manuels, mais tout le monde veut quasiment faire la même chose, ou encore il ne savent pas du tout quoi faire :D (ils font quoi tous ceux et celles qui vont en FAC de psycho ?)
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist Writer
Yep.
Ceci dit, il reste toujours un peu de chômage même avec ce genre de système : le chômage frictionnel ne disparaît pas et même si c'est sensé être optimisé, ça reste basé sur une anticipation de la demande. Reste aussi les cas de ceux qui, pour une raison ou pour une autre n'ont pas réussit leur formation ou ont préférer changer de voix (mais bon, ceux là sont quand même mal vu dans la société). Bref, ça limite les risque de chômage mais ça ne l'élimine pas. (et puis il y a aussi l'utilisation des Androïdes par les corpo et administrations à prendre en compte...)
Reply
:iconkervala:
Kervala Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist General Artist
Oui, c'est vrai qu'entre le temps de la formation et le moment où les entreprises veulent embaucher, la demande a peut-être changé :(

Après, je suppose que dans Spectrum c'est surtout des Mega-corporation (voire des chaebols) donc qu'on n'a moins de risque de voir l'entreprise faire faillite et donc on peut espérer avoir un boulot à vie dans la même boîte.
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist Writer
C'est effectivement le cas mais c'est un point un peu contradictoire dans le cyberpunk : on voit le corposlave comme associé à vie dans sa boite alors que, à part pour les cadres et autre personnel important, en réalité la plupart des employés sont potentiellement plutôt des assets jetable à adapter en fonction de l'activité du moment...

Bon après pour Spectrum, je ne suis pas aller trop profondément dans les rouages économique, mais oui, globalement il y a cette notion de clan corporatiste qui est assez forte. Après, tout le monde ne bosse pas forcément pour une grande corpo, il reste un tas de boulot plus ou moins indépendant à un moment ou à un autre (petit commerçant, start-up, etc). Ca reste roche de ce qu'on connait avec un vrai marché du travail. Juste qu'il y a moins de secteur déséquilibré au niveau de l'offre et de la demande, enfin que les déséquilibre sont moins importants.
Reply
:iconkervala:
Kervala Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist General Artist
Je vois, merci pour les précisions :hug:
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist Writer
De rien, c'est toujours sympa de parler de son univers ^^
Reply
:iconk-naille:
K-naille Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist General Artist
C'est gai, comme nouvelle. On n'imagine pas vraiment Assai avec plein de copines mais la scène est amusante à lire et l'ambiance bien présentée.

Par contre, la sf m'a appris que ça pue quand une machine décide de ta vocation à ta place...
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist Writer
Eh oui Assaï peut (pouvait ?) être sociable :)
Je suis content que l'ambiance de cette scène passe bien en tous cas, je voulais vraiment la présenter sous ce jour là ^^

Et oui, l'IA qui décide de l'avenir des gens, ça fait peur... Mais Assaï et la plupart des Daeyaméens te diraient que ça marche et que c'est plus efficace que les systèmes anarchique des autres nations (et puis le Contrôleur ne décide pas tout non plus). Et là on met le doigt sur le "plot" inhérent à la nation Daeyaméenne : une nation quasi utopique, très contrôlé mais où le bonheur est d'une certaine façon imposé et où ceux qui ne rentrent pas dans les cases sont pointé du doigt... Bref, la question sous-jacente étant de savoir s'il vaut mieux une majorité de gens globalement content de leur sort même s'ils ont dû troquer quelques-unes de leur liberté individuel, ou s'il vaut mieux conserver toutes ces libertés individuels au risque d'avoir une société peut-être moins "heureuse". Bref, ou placer le curseur (bien sûr c'est plus complexe que ça mais après c'est un travail de réflexion propre à chacun)
Reply
:iconk-naille:
K-naille Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist General Artist
C'est efficace en tout cas.

Comme toujours, ces systèmes semblent fonctionnels pour ceux qui appartiennent à la norme. Ceux qui se satisfont très bien d'une carrière semi-choisie pour tout le restant de leur vie. Pour les autres, c'est sans doute un enfer de se conformer pour ne pas ruiner le bel équilibre établi.
Reste à voir jusqu'où l'IR intervient dans la vie des gens, et quelles libertés sont sacrifiées... 
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist Writer
Tout à fait, le point de friction et de réflexion est là. Ceux qui ne rentrent pas dans les cases sont au mieux pointé du doigt, au pire considéré comme des dissidents (et leur existence peut être pratique pour le pouvoir en place pour justifier certaines mesures...). Ceci dis, on aime idéaliser l'existence de liberté et la possibilité d'en jouir consciemment mais finalement, dans notre société actuel on a déjà troquer une partie de ses liberté, parfois seulement de façon exceptionnel mais parfois de façon plus insidieuse, on vit avec et on s'en accommode sans même y penser. C'est un peu le truc, en forçant le trait que je voulait faire passer : si la population s'y est accommodé, n'y fait plus attention et que cela est plutôt bénéfique, pourquoi s'en priver ? Ceux qui ne rentrent pas dans les cases ? De nos jours il y en a déjà. Il y a déjà beaucoup de monde de marginalisé donc le fait d'avoir une société plus "libre" ne change finalement pas ce point. Par contre là où ça peut devenir moins cool, c'est qu'une société "aveugle" est plus facilement manipulable, elle peut y trouver son compte mais ça peut aussi mener à des dérives (mais ce n'est pas le sujet ici). En fait ce que j'aimerais c'est arriver à créer une vrai réflexion autours de ça et pas partir uniquement du point de vue "les libertés c'est le bien" qui est la position la plus communément admise (cf demolition man qui est un très bon exemple je pense). Je ne cherche pas non plus à dire que la meilleure solution est dans la manipulation des masses. En fait j'aimerais montrer que les deux cotés ont leurs points positifs comme leurs dérives et créer une reflexion personnel à partir de là. Bon, c'est un poil ambitieux, surtout avec l'axe de mes récits qui est loin d'être focaliser sur ce thème mais voilà, c'est l'idée qui est derrière la nation Daeyaméenne ^^

Après pour répondre par rapport au Contrôleur, il a plusieurs fonctions dont celle d'analyser l'ADN, les résultats de test et les besoins anticipé de la nation dans tel ou tel domaine pour diriger les Daeyaméen vers tel ou tel branche. Dans le tas il y en a qui n'auront pas des cursus optimal pour leur propre personne mais au niveau de la nation, c'est correct et malgré tout la plupart des étudiants sont orienté vers une filière qui leur correspond. Une fois les études terminé ils arrivent quand même sur le marché du travail, certain peuvent avoir leur place déjà prête mais les autres vont chercher et si le contrôleur à bien fait son job, ils trouveront. Après ils peuvent aussi choisir de faire autre chose et ils ont souvent une liste de deux-trois carrière secondaire possible au cas où ils ne trouvent pas leur vocation. Et puis, le contrôleur fait probablement d'autres choses mais la Nation est avant tout géré par l'Administrateur Central (qui est finalement un dirigeant éclairé qui veut le meilleur pour son peuple mais qui n'hésite pas à casser des œufs pour faire son omelette), les gouverneurs de province et les chef de clan corporatistes. Donc tout n'est pas gérer par le Contrôleur, loin de là. :)
Reply
:iconk-naille:
K-naille Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist General Artist
C'est une bonne démarche, je trouve, même si ça t'écarte un peu de ce que tu faisais jusqu'ici, ça donne un fond plus politique à ton histoire. C'est enrichissant  pour les lecteurs, d'être amenés à réfléchir sur leurs droits et devoirs.

C'est vrai que les dystopies actuelles défendent à fond la liberté à tout pris. J'avais écrit une nouvelle ici sur l'excès de liberté et l'excès d'information. Je pense qu'un modèle 100% libertaire serait complètement anarchique, parce que l'homme n'est pas bon par nature (désolée, Rousseau). Mais un état autoritaire ne me semble pas la solution non plus. Ce sont des questions passionnantes, qu'il est toujours bon de soulever.

Ah, le Contrôleur oriente vachement, mais ne leur impose pas une voie toute tracée pour leur vie entière? C'est bien pensé, ça maintient l'impression de choix, même si la structure guide les gens vers les métiers où elle a besoin d'eux.
L'"administrateur Central? J'imagine qu'il a pas été élu, celui-là... 
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist Writer
Oui, dans l'idée le Contrôleur est un outil. Cela dit c'est suffisamment mal vu de sortir de son orientation pour que ça leur impose finalement une voie dont il est difficile de sortir. Après, les meilleurs dans leurs domaines respectifs durant leurs études sont souvent approché par les grands groupes tandis que les autres devront trouver eux-même leur job (même si en théorie il devrait y avoir de la demande dans leur filière si le Contrôleur à bien anticipé le truc). Le taux de chômage est faible mais les quartiers pauvres qui restent sont stigmatisé et fortement surveillé (ce qui "utile" à plus d'un titre.

L'administrateur central Hiro Yadana-tsen est en poste depuis 27 ans. Il est à l'origine nommé par un conseil d'administration (formé par les 7 membres du conseil, dont un est élu dans sa zone administrative chaque année) et reste en poste jusqu'à sa démission ou jusqu'à ce qu'une procédure de destitution soit formulé (par au moins 5 administrateurs ou par au moins 60% de la population - chaque citoyen peut demander en ligne une procédure s'il estime durablement qu'un changement est nécessaire, cette activation est valable un mois et est renouvelable, si plus de 60% de la population demande cette procédure sur plus d'un mois, alors la procédure est lancé - note que c'est aussi très utile pour savoir quels sont les "dissidents" potentiel à surveiller ;)). A noter que si l'administrateur central oriente la politique de la nation, ses directives doivent être validé par le conseil d'administration qui a donc un pouvoir bloquant. => On a donc un Administrateur centrale puissant qui oriente et défini la politique de la nation mais qui doit cependant rester dans les bonnes grâces du CA sous peine de voir sa politique bloqué ou une procédure de destitution engagé.
Reply
:iconk-naille:
K-naille Featured By Owner Feb 27, 2016  Hobbyist General Artist
Tu as vraiment pensé très loin cette nation qui n'apparait que peu dans ton récit.

Sur le principe, avoir un système qui analyse les offre d'emploi et les besoin et adapter la formation des jeunes en fonction, c'est une bonne idée. On imagine facilement les dérives et les manipulations pour maintenir un statu quo.

Le CA est élu temporairement, mais l'Administrateur est nommé à vie (à moins d'un soulèvement massif et simultané de la population ou d'un putsh du CA). C'est démocratique sans l'être.  
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Feb 27, 2016  Hobbyist Writer
J'ai essayé de penser plus ou moins en profondeur à toutes les grandes Nations du Célesta. Spectrum est pensé comme un univers de JdR à la base donc avec beaucoup de chose qui n'ont pas encore été abordé dans les nouvelles :) Ceci dit, la Nation Daeyaméenne, il se pourrait qu'on en ai un petit aperçu dans la saison 2 (mais chut ;))
Reply
(1 Reply)
:iconamarna:
Amarna Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist Digital Artist
C'est super touchant de rencontre Assai ado et toute enjouée
Elle est bien loin de la femme un peu froide et mefiante qu'on connait aujourd’hui.
J'imagine que sa formation n'a pas du être un partie de plaisir pour la transormé comme ca.

En coup cas, c'etait une super idée ce retour dans le passé, j'ai beaucoup aimé le lire :)
Reply
:icondaegann:
Daegann Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist Writer
Oh elle a toujours se coté enjoué au fond d'elle mais oui, l'entraînement, son statut de psionic et d'inquisitrice puis les circonstances de son départ pour la confédération d'Ambrosia ont eu un impact certain sur elle.
Je suis vraiment content que tu ai bien aimé cette petite nouvelle en tout cas :)
Reply
:iconamarna:
Amarna Featured By Owner Feb 26, 2016  Hobbyist Digital Artist
Oui je suis sure qu'elle cache bien son jeu
Le jour ou elle sera plus a l'aise avec Mel, ce sera un feu d'artifice de mignonnitude ( je m'emballe XD )

Tu pense en ecrire d'autre comme ca
( Je veux dire, apres avoir ecrit l'episode 1 de la saison 2 !!! )
Reply
Add a Comment:
 
×

:icondaegann: More from Daegann


More from DeviantArt



Details

Submitted on
February 26, 2016
Image Size
1.1 MB
Resolution
1247×1749
Link
Thumb

Stats

Views
2,749
Favourites
3 (who?)
Comments
66