BelphegorDeLEsip's avatar
Writer & Scientist
78 Watchers30.1K Page Views124 Deviations

Tintinabuleuses mais facetieuses

T

Tintinabuleuses mais facetieuses

Il était une fois… Il était une fois un petit village dans une vallée verdoyante, coincé entre des collines forestières, le marais aux mille toxines, et une très large rivière. Trop souvent de l’avis de tous, la zone humide envahissait de ses humeurs putrides les bien jolis parages de ce village trop sage. Alors, le teint vert et les yeux bas, la gorge qui serre et le pas las, les habitants déprimés et hagards déambulaient dans le brouillard. Ils mouraient, aussi. Si un visiteur les avait vus, ainsi changés en cadavres errants, il aurait probablement cru avoir croisé des zombies méchants. Mais pour cela il aurait dû, bien sûr, résister lui-même aux toxines du marais qui pue, pour ne pas rejoindre avant sa première pensée ce qu’il n’aurait pas eu le temps de prendre pour une armée. Quand ils voyaient le marais agrandi, les marchands, les colporteurs et les trouvères, contournaient le village maudit, et laissaient les pauvres dans leur misère. Une visite aurait été mauvaise pour

Enfin trouvee !

E

Enfin trouvee !

Devant lui à un peu plus de cent mètres se dressait enfin l’entrée tellement désirée, derrière laquelle se cachait un secret, et, surtout, le grand espoir de sa vie. Son coeur battait déjà à cause des efforts imposés par l’escalade, il menaçait de rompre sous l’effet de la joie que lui procurait ce premier succès. La suite sur Calaméo !

La grenouille qui voulait se faire manger par un b

L

La grenouille qui voulait se faire manger par un b

Une grenouille lasse de la vie Regardait la berge avec horreur et envie. Deux hérons déambulaient dans la vase, Raides, maladroits, idiots mais vicieux, Ils tuaient ses amies de leur becs pernicieux, Les nourrir ? pas question ! Pas même d'une phrase ! De la berge boueuse aux bords approximatifs, Un monstre immense, puissant et cornu, Buvait son poids d'eau, bruyant, tranquille, mais hâtif. C'était le fils du diable et de l'empereur nu. Y voyant l'espoir que sa mort fut utile La grenouille prépara un pacte peu subtil. "Oh diable au grand corps ! "Je t'offre ma vie, en échange d'un service ! "Je veux voir un échassier mort. "Ensuite tu pourra manger mes cuisses." Le monstre ne tourna pas la tête. Ses yeux immenses et un peu glauques Ne voyaient pas la grenouille à la voix rauque. La sauteuse suicidaire avait l'air bête. Elle insista. Il souffla. Elle supplia. Il s'ébroua. Elle lui sauta sur le museau. Il l'écrasa dans la gadoue. Ainsi mourut un batracien trop sot Qui voulait se

Le JdR

L

Le JdR

Bonjour tous. France Officiel se meurt. Le départ des Grands Anciens, la démotivation de survivants suite au changement radical (et radicalement incompatible avec l'idée d'une mise en page par l'artiste publiant) semblent en être les deux causes principales. J'avais préparé une série d'articles sur le JdR pour animer FO, à intercaler entre des articles plus utiles aux artistes. C'est tombé dans les eaux glauques de la torpeur maussade, et cela a coulé. Il faut dire que, bon, la forme que cela a pris au final n'était compatible ni de Eclipse, ni de la cible initiale (trop long, pas assez

L'alien sous la colline

L

L'alien sous la colline

Pas dodo ! Lucas s'agrippait désespérément au bras de sa mère. Malgré l'heure tardive, il ne pouvait la laisser partir, ni accepter de s'endormir. Il avait tellement peur des cauchemars qui, toutes les nuits, de plus en plus longtemps, et de plus en plus intensément, venaient le torturer, sans but apparent, sans signification compréhensible, sans rien qu'une porte ouverte sur les abysses infernaux de la terreur sans nom et sans raison. Avec force et douceur, madame Tsoukounft se dégagea. Elle avait encore plusieurs heures de travail devant elle, et ne pouvait se permettre de retarder encore l'heu

Le tourment de l'exil

L

Le tourment de l'exil

J'étais là-bas, je n'y suis pas. Suis-je parti ? Suis-je resté ? Du côté laid, vil, empesté ? Sont-elles de moi, ces trac' de pas ? Où est ma mère ? Où est mon père ? Où sont mes fils ? Et mes armoires ? Où est l'amour ? Et ma mémoire ? De chaqu' côté, de la barrière, Un peu de moi, est dispersé, Et c'est mon âme, qu'est transpercée.

Pour un battant de cloche

P

Pour un battant de cloche

Thème du mois de Mars 2019 d'Orbesonge, « Escapade Printanière ». Thème du mois de Mars/Avril de KamiFrenchCreation sur deviant art. Il était une fois une peluche d'âne gris, toute douce, toute jolie, qu'un enfant avait égaré sur la mousse duveteuse d'une orée de forêt bretonne. La peluche, molle et flagada, était longtemps restée là, sans un râle, en pensant au trépas. L'enfant ne revenait pas. Quand une fée vint à passer, qui ne savait que faire de ses journées, l'idée tomba du ciel sur l'infortunée, de donner un peu de vi

Amours morts

A

Amours morts

Il est des charmes prodigues, qui de leurs mâts solides, Alimentent le sol d'un copieux sédiment. Leur verdure d'espérance, tous les ans, se dément, Et leurs atours brunis s'oublient au sol sordide. Ainsi vont les amours éphémères et trompeurs, Des collectionneurs vils, aux ramages illusoires. Des promesses déçues, ferments du désespoir. Mauvais cercles vicieux, de pervers destructeurs. Il est des arbres étranges, aux troncs tordus et souples, Aux racines nombreuses, et à l'âge incertain, Portant une seule feuille, parfois un joli couple. Ici ni tromperie, ni vil baratin. Qua

L'herbe est plus verte...

L

L'herbe est plus verte...

Quand on habite dans un palais, Celui-ci nous paraît imparfait, Et finit par devenir banal. Le voyage efface l'image mentale, Jusqu'à ce que, par-dessus l'épaule, D'un regard, la nostalgie nous frôle.

L'eau calme

L

L'eau calme

L'eau calme Thème du mois de janvier 2019 d'Orbesonge, « Créature aquatique ». La nuit fondait dans l'aube, et les ombres disparaissaient, discrètement, avec leurs cachotteries, laissant place à plus équivoque encore. La pâleur lunaire semblait tout envahir, dévorer les reliefs, délaver les couleurs, et répandre le mystère sélène sur les pics, à la surface du lac immobile, comme au travers des joncs touffus. La surface liquide, pétrifiée par le temps suspendu, ne savait plus si elle pouvait encore espérer l'aurore. Elle ne pouvait même
See all

La porte des songes

L

La porte des songes

  Un oiseau sombre planait dans le ciel uniformément bleu. Le temps d'un clignement d'oeil, son ombre traversa deux des trois mares qui entouraient, à l'ouest, la grande tour de pierre de l'archimage sans nom et sans titre. Les herbes grasses, parsemées de quelques arbres fruitiers, s'étendaient à perte de vue sur les collines alentour. L'archimage quitta le corbeau des yeux, et se retourna vers son laboratoire, un soupir contenu au fond de sa poitrine. Autrefois, ces terres étaient couvertes de pollution et de ceux qui en étaient la source, l'espèce créée par on ne savait qui, par la longue

Licorne vs cheval aile

L

Licorne vs cheval aile

Stéphane et Lucas étaient deux gentils garçons, bien éduqués ou presque, calmes de temps en temps, studieux mais pas trop, et entièrement dévoués à leur maman, sauf, bien sûr, quand ce n'était pas le moment. Ils étaient frères, jumeaux mais pas trop, Stéphane étant brun et Lucas blond. Âgés d'une dizaine d'années, et de parents citadins peu riches, ils devaient dormir dans la même chambre. Souvent, c'est le terme dormir qui posait problème dans cette phrase. Stéphane détestait fermer les yeux. Lucas avait beaucoup de mal à trou

Apophis

A

Apophis

L’Apophis apocryphe, appeau triste d'abrutis saouls, n'a pas giflé le beau gîte des apôtres suivistes de complotistes apocalyptiques.

Artblock

A

Artblock

« Alors, docteur, c'est grave ? » « Résumons. À ces moments-là, vous sentez comme des vertiges, des éblouissements, et perdez toute capacité de concentration. « Le néant est plus fécond que votre âme. « Le désert est plus vivant que votre flamme. « Un trou noir est moins opaque que vos yeux. « Et pourtant, la tempête agite votre tête. « Un bruit anodin est pour vous une fête. « Un mot, presque rien, et vous êtes curieux. « A l'apathie succède la frénésie. 

Alchimie

A

Alchimie

La masse gît, indistincte, et sombre. Ce n'est que pourriture et décomposition. Seule, elle se dessèche, sédimente, et se durcit. L'eau claire coule, et ruisselle, virevolte, s'évapore, retombe, et danse. Seule, elle n'est qu'éternel potentiel ; ses rires sont des pleurs. Un jour, l'une rencontre l'autre. Ils s'unissent et se mélangent. Ils s'influencent et se transforment. L'un apporte sa force et l'autre son énergie. L'un se laisse modeler, et l'autre canaliser. Chacun se plie et s'offre à l'autre, dans un élan désintéressé et joyeux. Chacun ne prend qu'avec retenue, de

Grand frere

G

Grand frere

Bienvenue en enfer ! Essuyez vos souliers ! Ignorance est raison, obéir liberté ! Gargantuas, financiers, remplissez vos paniers. Bonnes gens, travaillez, jouez à satiété ! Regardez comme il est, courageux et puissant, Oligarque averti, chef de guerre avisé, Très au fait de nos vœux, de nos désirs viciés, Humain, mais surhumain, notre aimé président. Évincer l'étranger justifie notre peine. Ré-élisons demain, notre amour de la haine.

L'eau calme

L

L'eau calme

L'eau calme Thème du mois de janvier 2019 d'Orbesonge, « Créature aquatique ». La nuit fondait dans l'aube, et les ombres disparaissaient, discrètement, avec leurs cachotteries, laissant place à plus équivoque encore. La pâleur lunaire semblait tout envahir, dévorer les reliefs, délaver les couleurs, et répandre le mystère sélène sur les pics, à la surface du lac immobile, comme au travers des joncs touffus. La surface liquide, pétrifiée par le temps suspendu, ne savait plus si elle pouvait encore espérer l'aurore. Elle ne pouvait même

Le depart de Belchahar partie 1

L

Le depart de Belchahar partie 1

La journée était superbe. Le soleil d'automne jouait dans les arbres et sa gaieté inspirait les oiseaux sur le départ. La vieille demeure reconvertie en musée depuis un siècle se dressait, fière, entre les immenses feuillus encore verts. John regardait la route d'accès unique que venait d'emprunter le camion envoyé par New York. Il se sentait un peu triste à l'idée de laisser partir la statue de Belchahar. Hélas, la fondation Mac Asre, du nom de l'ancêtre explorateur qui avait légalement pillé un peu partout autour du globe pour se faire une collection digne d'êt

La volonte de la volute

L

La volonte de la volute

La volonté de la volute Thème du mois de février 2019 d'Orbesonge, « Créature lumineuse ». Dans la lumière ténue, une feuille de saule chutait en décrivant une spirale élégante, et en tournant sur elle-même. Cette vrille involontaire exposait plusieurs fois par seconde sa face argentée à la source unique de clarté, et changeait le continu en pulsion évoquant le scintillement d'astres autrement grands, autrement loin, et autrement dangereux. La source de lumière bougeait lentement entre les troncs infinis, à la recherche d'un sens caché

Gaufres et Tiramisu

G

Gaufres et Tiramisu

De l'ascendance du Tiramisu sur les gaufres en période hivernale Une question théorique amusante proposée par FranceOfficiel sur DeviantArt. L'alerte est tombée, conséquence funeste d'une longue guerre souterraine, l'hégémonie incontestée de la gaufre dans l'alimentation hivernale des mamies ne serait plus qu'un souvenir lointain. Le responsable ? Le tiramisu, monstre venu d'outre alpage, dont la teneur en graisse, en allergène (lactose...), et en psychotropes (caféine), n'est plus à démontrer. De quoi parle-t-on, en fait ? Le tiramisu est un dessert lacté compos
Ymrabelle
EponymusInFrench
CBlaizeT
Atrixfromice
GaelleNHarper
Draws-And-Stuff
heqianyaowuyao
MARIEKECREATION
Daebruzko
Loplasticien
HERMZZ
HOBYGRENOUSSE
Ymrabelle
travisJhanson
Eacone01
Coferosa
Yhil-Soigeek
GaelleNHarper
Riversouls
Holicdraw34
CCDriver
Eskhar
Odinrules
sandara
HighQualityArt
Honova
MARIEKECREATION

Spotlight

Artist // Hobbyist // Literature
Badges
Super Albino: Llamas are awesome! (355)
DeviantArt Originals: Participated in April Fools' Day 2018
Delicious Cake: My, that's a delicious cake (1)Delicious Cake: My, that's a delicious cake (1)Delicious Cake: My, that's a delicious cake (1)
Two Scoops: Exclusive Robert Rodriguez Blackberry Badge
Twist Fate: I commented on Twist Fate!
My Bio

Favourite Movies
Les tontons flingueurs, L'empire contre attaque, et tant d'autres
Favourite TV Shows
Droit de réponse.
Favourite Bands / Musical Artists
Bach, Paganini, Brassens, Naheulband
Favourite Books
Bandes Dessinées
Other Interests
Algorithmique géométrique.
Hello. I'm not connecting often these times. I can be joined by private messages with a long response time. Bonjour. Je suis très peu présent sur DA ces temps-ci et pour un temps indéterminé, pour raisons personnelles. Je regarde de temps à

Defis theme libre d'Orbesonge

Defis theme libre d'Orbesonge

C'est reparti pour deux mois ! Après le sable sous les paupières, on passe à "Rêve à l'a-mer". Nous avons deux mois pour produire quelque chose (toutes formes d'art acceptées) dans le respect de ce thème et pour le proposer ici ou au lien de soumission de l'association: https://www.orbesonge.fr/la-communaute/galerie-onirique/creation-libre/ Il y a aussi, bien sûr, les thèmes mensuels, plus contraignants, davantage guidés, bonnes occasions de s'entraîner en musique, écriture ou colo. Ce mois-ci, un superbe line de Holicdraw servira de base aux amoureux des palettes ! N'oubliez pas, si vous participez, de publier ici aussi !

Challenges d'Orbesonge

Challenges d'Orbesonge

Un peu de pub pour une activité de groupe :

Comments 712

Join the community to add your comment. Already a deviant? Log In

Merci pour tes petits faves! Toujours bien apprécié Panda hug

De rien, c'est mon petit plaisir. :)

Ca va toi Belle fée gore ?

Oui, et toi ? Toujours vivant malgré le confinement ? Tien, j'avais pas vu ta dernière parution. Je n'ai pas encore pris mes marques avec Eclipse. :/

Exactement la question que j'avais ! Ah ah


Oui j'ai remarqué qu'avec Eclipse c'est plus dur d'échanger en fait !