The Wizard of O (Fr)

33 min read

Deviation Actions

Astanael's avatar
By
Published:
0 Comments
503 Views
This is the tale of O, a character played though the game Nethack, one of the most known rogue-like game.
This is the second Ascension I've managed to perform, thanks to a lucky strike.


I'm not someone who talk of himself online, but I wanted to share this aventure with the peoples watching my Deviant. Dear readers : Tell me if you want to read this tale and whish me to translate it. If at least one of you is interested, Il will make the effort.

***

Ah.. doux plaisir que de commencer une partie de Nethack et de trouver une baguette de souhait chargée à bloc en deuxième salle ^^
 
***
 
Bien, ca avance ! Kit d'ascension quasi complet (ne manque que l'artefact de quête). Comme d'hab, le premier souhait doit toujours être : "Deux parchos bénis de rechargement de baguette magique steup !"
Bon, elle a explosée aux deuxième rechargement. Mais qui c'est qu'à eu ses 5 souhaits ^^ c'est "O"
Je suis un peu triste que mon Archi-Liche apprivoisée que j'avais baptisée Kiki ait décidée de me laisser pour répandre la paix* à Minetown. Braf, je me console avec mon balrog apprivoisé qui fait aussi bien l'affaire. Je l'ai nommé Ast!§grh@!, il est mignon tout plein et bute presque aussi vite que moi l'engeance du donjon...
* La même paix de "Repose en paix", hein. Kiki reste un mort-vivant majeur, volant, invisible, se téléportant à volonté avec la capacité "Toucher Rectal Glacial de la Mort".
 
***
 
Je lui ait même trouvé un copain Diable d'Os ! Ah, j'adore balancer des petits chatons dans des pièges de polymorph. Du coup j'ai filé à chacun une amulette de résu et une corne de licorne.
 
***
 
Dommage que j'ai fait l'idiot à Minetown, A vouloir monter ma chance, j'ai sacrifié un membre de ma race et invoqué Juiblex, le seigneur des Vases.  
Ça va, il était plutot cool. J’l'ui ait dit bonjour et il m'a répondu "Gfrblblbrlgleu..." Je m'y étais habitué pis Ast!§grh@! lui a tatané la tronche...
Et un seigneur démon de moins, Un.
 
***
 
Le souci c'est qu'en me faisant coucou, Juiblex a bouffé le prêtre de Minetown. Du coup je n'ai plus personne à qui filer mes 280000 po pour gagner encore plus de protection divine.
Mais maintenant j'ai un grimoire de Doigt de Mort .. hehehe
 
***
 
Trésor récupéré en grande parti par le saccage de Fort Ludios. Cresus est une tapette. Pardon : était.  
Le plus comique dans l'histoire, c'est que mis à part l'or, le loot le plus intéressant était un T-shirt.  
 
Faut dire, un T-shirt béni +5, je vois pas ca souvent. J'imagine le Roi Cresus sur son trone en tongs et t-shirt, sirotant sa potion et gueulant sur ses gardes : "Bon vous m'le butez c'tempaffé ? Mais dites... vous passez pas quand même un par un par cette porte ? Bande de petits cons ! y'a un balrog de l'autre coté !"
 
***
 
Après un bon repas de conserves de dragons, je suis reparti vers le bas, en quete de cette satanée lévitation. C'est finalement en contournant le niveaux de Méduse par le dessous puis en lui faisant un petit coucou depuis l'escalier que j'ai trouvé. J'avais completement oublié que ce pauvre Persée possédait des bottes de lévitation. Maintenant je peux voler comme mon copain Ast!§grh@!
Quand à Méduse... elle avait qu'à pas me siffler ! De toute façon le combat en aveugle quand on est télépathe, c'est du gateau.
 
***
 
Puis c'est au niveau en dessous que j'ai enfin trouvé ce que je cherchais depuis un bon moment : un grimoires de Polymorphisme. Je sens que je vais passer un bon moment à transformer des tas d'objets en d'autres tas d'objets.
Et à me fritter des golems de toute sortes...
 
***
 
Bref, pour résumer, "O" le magicien* est très bien parti :
- T-Shirt béni +5 "I <3 gold !" dédicacé "Crésus" avec son sang**.  
- Bottes de rapidité fireproof et graissées,  
- Gantelets de puissance (j'aime avoir 25 en force, même si ça me fait +3% d'echec de sorts),  
- Sac sans fond béni plein à craquer de tout
- Grimoires variés dont FoD, Identify, Cancel, Polymorph, Magic Missile, Stone to flesh, Charm Monster,  
- Cornuthaum, corne de licorne et autres brimborions de détection
- armure d'écailles de dragon d'argent (renvoi de sort ! :3 )
- tétrachiée de baguettes magiques en tout genre
- anneau de digestion lente et pioche bénite pour faire des trous dans les murs et dans l'estomacs des méchants monstres qui te boulottent
- machine à eau bénite et appareil à mettre en conserve les cadavres
- scroll of genocide (ca sert toujours !)
- Magicbane +6 (j'ai raté la montée à +7), l'Athame qu'il est bien pour gribouiller "Elbereth" partout
- Trollbane et Sting pour la collec, et un sifflet magique pour pas se faire chier à attendre qu'Ast!§grh@! veule bien prendre l'escalier avec toi,
- Cape de résistance magique un brin cramée***
- la bonne lampe magique bénie parceque l'infravision ça a ses limites, pis qu'un souhait de secours sous la main on crache pas dessus
- Toutes les résistances de base****, la rapididité et pour couronner le tout : +10 de protection divine.
 
Me manque encore trois quatres bricoles puis j'vais pouvoir me le faire ce donj' Prends garde, Sorcier de Yendor, j'm'en viens te botter le derche, même si j'doit trucider tous les enfers pour ça !
 
* Et oui, "O "n'est que Lv13 ! Si je réussi, ce ne sera que ma deuxième ascension.
** Quand je pense que c'est ma pièce d'armure la plus enchantée...
*** mais je vais la réparer, le temps de polypiler des parchemins pis d'boire une bonne bière. Faut dire qu'à force de m'assoire à répétition dans les pièges magiques pour augmenter mon charisme, je me suis pris ma part de piliers de feu dans la tronche.
**** La pire à obtenir étant toujours la résistance à la Désintégration. J'ai perdu "Roger" (mon élémental de terre) et "Ignus" (mon gentil vortex de feu) en luttant contre une saloperie de Dragon Noir. Tout ça pour pouvoir mettre le cadavre en conserve et le manger en tapant un brin de causette avec Delphi (l'Oracle).

 
***
 
Ayant trouvé des lunettes, j'ai pu lire tranquilement mon nouveau grimoire qui s'intitule "Comment creuser des tunnels d'un geste du doigt". Ceci plus les deux pots de graisse, le bandeau pour les yeux, les bougies et la baguette de "Turn undead" rendent le résultat de ce polypilage quelque peu graveleux...
Enfin bon, Après m'être foutu à poil et rendu confus en buvant une potion de jaja, j'ai pu réparer ma cape en lisant de travers un parchos d'enchantement d'armure fraichement polymorphé. Le temps de me taper un incube sortie d'un siphon dans lequel je filait des coups de latte à répétition, Je me rehabille sous les yeux lubriques de mon balrog puis j'en profite pour ranger mes nouveaux jouets : anneaux de recherche auto, de protection, de régénération, d'adoration et de lévitation (enfin !), amulette de respiration magique, parchos de magic maping et... ooooooh ! Un anneau de conflit !
Le truc à pas mettre au doigt à coté d'un Balrog de 10 niveaux de plus que moi...
Car oui, je suis maintenant Lv14, ce qui me permet d'aller rendre visite à Neferet la Verte pour qu'elle me parle de notre archennemi revenu du fond des ages : Le Sombre Un !
Mouais, "Dark One" fait quand même plus classe en VO. L'Unique Très Foncé ? Le seul Pas Lumineux ?... Oh et puis je vais lui botter le derche, comme ca on en parlera plus.
 
***
 
Enfin reconnu digne par Neferet la Verte, je m'enfoncais dans le donjon tant redouté à la poursuite du voleur de l'Oeil d'Aethopica. Après une âpre bataille contre des hordes de Chauve-souris Vampires et d'affreux Xorns passe-murailles, je fini par m'infiltrer dans les geoles du Sombre. Inlassablement, j'ouvris toutes les cellules afin d'en libérer les prisonniers, Dont Pug l'apprenti et Newt. Ast!§grh@! les racompagnera surement gentiment à la surface.
 
Ah ? tiens. non... Looooooot !
 
Bref...Lentement j'approche du sanctuaire, l'oeil sur le Sombre qui médite en flottant au dessus d'un Autel de Moloch. Je m'aprêtte à franchir le seuil, mes armes sorties et mes sortilèges prêts à deferler... puis me ravise. Après tout, qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ?
 
Je n'aurait jamais cru que ce doigt de mort passerait sa résistance magique ET sa reflexion. One-shot for the Dark One. Un brin anticlimatique.
 
Dorénavant en possession de l'Oeil, je peux continuer ma descente aux enfers. L'artefact est puissant, il quintuple ma récupération magique, confère une vrai télépathie, renvoie les sorts et procure une résistance magique supplémentaire. Ah il diminue aussi de moitié tous les dégâts des sorts. Un sympathique bijou. Et bien sur accompagné de la Cloche Sacrée, l'un des trois artefacts d'Invocation qui m'ouvriront les portes du sanctuaire de Moloch. Mais ce sera pour plus tard. Maintenant, direction le Chateau via les labyrinthes. Et pas le temps de finauder à faire des détours, "Dig" le sortilège qu'il est bien pour aller en ligne droite dans les donjon !
 
***
 
Hélas ! Trois fois Hélas ! Mon gentil balrog apprivoisé s'est fait bouloter par un ver pourpre !  
Le chateau est vaincu. Ses soldats sont tous morts, son pont levis brisé, ses dragons gardiens charmés et ses trésors pillés. J'ai vaincu, mais à quel prix... Adieu Ast!§grh@!
Bref, c'est pas tout ça, mais maintenant que j'ai tout ce qu'il me faut, il est l'heure de s'aventurer dans la Vallée des Morts. Ni une ni deux, je saute dans le puits et me retrouve au millieu des momies, wraith, zombies et autres vampires. Je n'ai nul peur, car dans ma besace se trouve le merveilleux trésor du chateau : une autre baguette de souhait. La bataille est âpre, et enfin me voila devant le prêtre de Moloch, gardien de l'entrée du labyrinthe infernal.  
Je sens bien qu'il tente de me dire quelque chose mais j'ai du mal à l'entendre quand il se fait machouiller vif par mon dragon orange.
Quand même, c'est pas serieux pour un grand Balrog de se faire one-shoter ainsi.
 
***
 
« T'avais qu'à écouter le vieux barbu qui gardait le pont menant au ver pourpre. Il t'avait pourtant prévenu que le balrog ne "passerait pas". «  me fait-on remarquer.
 
***
 
Je n'ai pas vu de vieux barbu, il a du se faire boulotter. Faut dire que ma route est parsemée d'un bestiaire halluciant !
Je pensais que la Gehène était surtout peuplée de démons, Grave erreur ! Dragons, goules, master mind flayers, chauve-souris vampire, Nazgul, nalfeshee, minotaures, géants, élementaires... Je croise même de temps à autre un gnome qui a du se paumer.
Après tout ce loot, il a bien fallu lâcher du lest. Invoquant les pouvoirs de l’Œil d'Aethopia, O se téléporta (se branchporta pour être plus précis) au premier niveau du Sokoban, le puzzle syphidien où l'on doit déplacer de massifs boulets de roche orthogonalement sans se tromper sous peine de subir les foudres du destin. Il y laissa un gros coffre remplis d'or, de bijoux et autres brimborions magiques qui ne lui serviront probablement pas durant sa descente aux enfer. Ensuite, retour à la vallée des morts !
 
L'air est chargé de fumée et de cris. Le labyrinthe est sombre, mais grâce à ma magie, je parviens sans encombre à en dresser une carte magique. Niveau après niveau je descends toujours plus bas, traversant l'une après l'autre les couches de l'Enfer, à la recherche du sanctuaire de Moloch, le grand Adversaire.  
 
Je croise le palais d'Asmodée le seigneur démon. Ayant laissé mon or dans ma cache du Sokoban, je ne puis lui payer le tribut qu'il demande. Aussi une féroce bataille s'engage. Heureusement pour moi, j'avais préparé le coup. La seule sortie pour Asmodée passe par l'escalier et j'y ai gravé les runes de l'Elbereth. Même si je ne puis me téléporter ici comme lui, je peux l'empêcher de s’enfuir. Il persiste à m'envoyer coup après coup ses attaques élémentaires, contre lesquels je suis amplement préparé. Et bientôt, il décède sous les coups de mon athame et les crocs de mes dragons.
 
Yeenoghu et Belzebuth subissent le même sort. Je passe bien par le repair de Juiblex mais ayant décimé ce dernier le marais putride est déserté de son seigneur.
 
***
 
Bien des niveaux plus tard, je parviens enfin à trouver la tour de Vlad l'Empaleur, dont je sais qu'il possède le deuxième objet de ma quête : le Candélabre d'Invocation. Mes compagnons de route ont bien changés au fil de ma descente. Mes dragons ont périt les uns après les autres. Des vases m'ont bien accompagné un instant mais leur immobilité les rendes aussi inutiles qu'un set d'enclumes assorties. Seules leurs attaques passives sont rigolotes, aussi quand un flagellateur mental a voulu faire le malin sur une gelé Ocre avec ses quatres attaques par tour, il s'est pris en retour quatres bonnes giclées d'acide qui l'ont réduit à l'état de flaque putride. Bien fait. Je suis également suivi par un stupide troll des glaces, que j'ai batisé "kiki". Et surtout, j'ai eu la chance de charmer trois petites Liches.  
 
En soi c'est pas très puissant une liche. Mais le niveau qu'elles peuvent atteindre avec de l'expérience est terrifiant. Il m'a donc suffit de trouver un gremlin et de l’amener au royaume de Juiblex pour le jeter dans la vase putride. Il commença a se multiplier à une vitesse effarante, remplissant rapidement le niveau. Je n'ai plus eu qu'à me sortir un bon lembas et regarder mes petites liches massacrer à coup de toucher de mort cette salle engeance pour devenir des demi-liches, puis des Master liches et enfin des redoutables Arch-liches, Invisibles, se téléportant à volonté, n'ayant besoin de manger ou de respirer, volantes et sous Hâte permanente. Mes terrifiantes nouvelles compagnes répandent la port sur mes ennemis à coups de touchers glacial avec une efficacité redoutable.
 
Je les nommes les Bienveillantes : Urd Skuld et Vervandi. Ensembles, nous pénétrons le repaire de Vlad l'Empaleur. Les vampires et seigneurs vampires ne font pas le poids face à notre puissance, il faut dire que moi aussi je me suis gorgé de cadavres de wraith afin de monter en puissance et je rivalise presque de niveau avec mes furies.  
 
Au sommet de la tour se trouve le Seigneur Vampire, méditant dans son cercueil. Par respect, je le combat à la loyale, dague sacrificielle contre épée à deux mains. Son corps tombe en poussière sous mes coups et je ramasse dans les cendres la deuxième clef : le Candélabre. On dit que sa lumière permet de sauter plus loin que quiconque et qu'il éclaire jusqu'au fond des Enfers.
 
***
 
Il est temps de continuer la descente. Orcus sera l'arret suivant. Je devrait ensuite croiser la tour du Sorcier de Yendor qui détient la troisième clef. Mais je pense d'abord dégager la route jusqu'au fond des enfers avant de me risquer à l'affronter, car une fois défait, je sais que son ombre me suivra où que j'aille sur ce plan.
 
***
 
J'atteins le fond des enfers sans trop de soucis. Quelques horreurs rencontrées en chemin, mais rien de bien méchant. La bataille contre Orcus fut une vaste blague : réitérant la stratégie employée contre Méduse, je contournait le niveau pour lui faire un petit coucou depuis la porte de sortie. J'ai juste eu le temps de lui donner un coup avant qu'il ne soit pris en tenaille entre Skuld et Urd. Il s'enfuit en se téléportant et j'attendait son retour imminent... qui ne vint pas. Perplexe, je ratissait le niveau en détruisant ses habitants et en me demandant pourquoi le Seigneur au sceptre de rubis me faisait languir. C'est près de l'entrée que je trouvais la réponse sous la forme de son septre trainant par terre aux milieux de ses atours. Orcus s'était bien téléporté pour se faire soigner mais les dégâts devaient être trops importants. Tout content, je ramasse son précieux sceptre : une splendide baguette de mort, et poursuis ma route.
 
En fait, seules les archi-lich hostiles me posent réellement problème avec leur satanée tendance à invoquer des flopées de monstres à tout bout de champ. En plus elles se téléportent à volonté, sont insensibles au doigts de mort et et régénèrent. J'ai beau être accompagné par trois d'entre elles, c'est pas l'idéal. Un combat entre les deux plus puissants des morts-vivants est pathétique :
- "Toucher glacial de mort !"
- "Je résiste, Toucher glacial de mort !"
- "Je résiste, Toucher glacial de mort !"
- "Je résiste, Toucher glacial de mort !"
- ...
Heureusement que je suis de niveau suffisant pour les éparpiller à coup de missile magique.
 
Après une brève reconnaissance au plus profond niveau de la Géhène afin de localiser le carré vibrant, je me lance à l'assaut de la tour du Sorcier de Yendor. Le plus dur ? C'est pas de lui défoncer la tronche, c'est d'ammener ma marmaille dans la tour : trois vers pourpres, un troll des glace (nommé kiki) et mes trois archi-liches. Malgré mes coups de sifflets magiques, la troupe est bien dissidente. Une fois le sorcier mort, les vrais ennuis commencent. Je suis désormais en possession du dernier des trois artefacts d'invocation : le Livre des Morts. Seulement, maintenant ce maudit sorcier qui refuse obstinément de mourir va réapparaître régulièrement à mes cotés pour récupérer son bien qu'il a honnêtement volé aux Dieux. Durant le temps qu'il me reste avant l'ascension, je vais être harcelé en permanence par le gaillard à coup de malédictions, de sorts à la cons et de remarques blessantes.
 
Mais place au rituel d'invocation. Rejoignant le carré vibrant et laissant ma marmaille de coté, j'allume le Candélabre d'Invocation qui brille puissamment, éclairant le décor sinistre du fond des enfers. Ensuite, je fait sonner la Cloche d'Ouverture qui résonne entre les plans, ouvrant les portes de l’inter-continuum. Puis j'ouvre le Livre des morts et commence la lecture des paroles impies qui m'ouvrent les portes du sanctuaire de Moloch, l'Adversaire, Le Grand Méchant, Celui Qui n'Aime Personne, Le Tout En Majuscules.
 
La bataille est longue. Tous les morts-vivant possibles que vous pourriez imaginer étaient présents, accompagnés de dragons, de minotaures, de désenchanteurs et autres flagellateurs mentaux. Retranché dans le sanctuaire maudit, j'affronte en duel singulier le Grand Prêtre de Moloch et lui défonce la tête à coup de sorts. Sur son cadavre, je récupère enfin l'objet de ma quête : la convoitée et puissante Amulette de Yendor. Cette amulette est si puissante et ses pouvoirs si complexes que seuls les Dieux peuvent l'utiliser. Ça tombe bien, c'est Anhur qui m'envoie.
 
En chemin je mange avec délice les cadavres de nombreux Wraith, dont l’expérience et l'âme renforcent la mienne. Bonjour niveau 26 ! Plus que 4 et j’aurai maxé le perso.
 
Le retour est éprouvant, car l'amulette résiste et cherche à retourner vers Moloch. Impossible de se téléporter. Pour chaque sort lancé, elle me pompe autant en mana. A chaque fois que je tente de monter un niveau, une fois sur cinq je me fait téléporter deux niveaux en arrière. Je dois franchir au moins une dizaine de fois le royaume de juiblex, que glace entièrement par pure vengeance à coup de cône de froid. Hélas, en chemin je fini par perdre toutes mes archi-liches au souffle de désintégration d'un foutu Dragon Noir. Peu importe car je parviens à charmer de nombreux vers pourpres en remplacement. Leur conversation n'est pas passionnante mais ils possèdent une attaque spéciale qui est un régal à entendre : "Buuurrrrp!" Quand ce doux son résonne, c'est qu'ils viennent d’avaler et de digérer un ennemi. En un coup. C'est bourrin et terriblement jouissif de voir un balrog se faire boulotter ainsi.
 
Je polypile comme un fou les brimborions ramassés afin de maximiser mes baguettes de téléportation dont je sais que j'aurai un besoin cruel durant l’ascension.
 
Puis la gaffe. En stockant à la va-vite des baguettes dans mon sac sans fond, je commet l'irréparable erreur d'y loger une baguette d'annulation. En un instant, tout explose autour de moi et le contenu de mon sac est dorénavant éparpillé dans l’éthéré, perdu à jamais. Haaaaaarrrg ! Heureusement, j'étais en pleine manipulation, et j'avais préalablement sorti mes potions du sac, aussi ai-je toujours avec moi mon eau bénite et mes potions de gain de niveau. Par contre, adieu baguettes magiques, équipements de rechange, Amulette de respiration aquatique, chandelles de rechanges pour le candélabre, parchemins indispensables, baguette de souhait, gemmes précieuses, anneaux magiques, et surtout : tous mes grimoires de sorts !
 
Il faut savoir que dans ce monde, les sorts finissent par s'oublier, se corrompant peu à peu pour devenir impossible à lancer sans entrapercevoir le grand Azazoth, ce qui nous réduit à l'état de légume bavouillant. Je suis donc désormais en temps limité.
 
Un à un mes sorts s'effacent de ma mémoire. je dois reconstituer mon stock de grimoires, de parchemins, et d'objets
 
Je vous épargne le récit d’une longue période de désespoir ou je croyais bien que tout était fini. Quand soudain, à la faveur d'une petite pause de Sokoban, j'ai l'immense surprise de libérer un Djinn en débouchant une potion de soin ! Le sympathique exterieur m'accorde un Souhait pour l'avoir libéré de sa prison de verre : je réponds sans hésiter : un marqueur magique !
 
L'objet qui m'a éludé durant toute cette partie. L'objet qui permet de recopier parchemins et grimoires, y compris quand il ne reste que le souvenir du sort ! Tenter d'obtenir la Clef de Tricherie serait de la gloutonnerie, surtout que j'ai déjà trouvé Trollbane, Snikersee, Magicbane et Sting.
 
Au final, je ne m'en sort pas trop mal. Les quelques parchos que je trouve me permettent de descendre ma CA à -41. Mon niveau 26 signifie que mes projectiles magiques font 14D6 de dommage. Ça pique. C'était une bonne idée de monter ainsi, les pv sont maintenant à 250 grace à ma manie de ne boire les potions de soins que quand je suis à toc, ce qui booste le maximum. Maintenant que l'amulette est en ma possession, je ne rencontre plus que des horreurs absolues de toute façon, le spawning restant coincé au plus profond niveau que j'ai visité.
 
Quelques cockatrices me permettent de m'amuser un brin. Brandissant leurs cadavres comme de vulgaires poulets en plastique, je pétrifie à tout va ce qui croise mon chemin, désormais parsemé de statues aux expression amusantes. Comme ce balrog vindicatif figé à jamais dans une expression de surprise idiote.
 
Bien, j'ai récupéré quelques parchos de détection d'Or, indispensables pour localiser les portails magiques dans les plans élémentaires.
 
Le marqueur m'a permis de recréer mes principaux grimoires de sorts : charm monster, magic missile, polymorph, protection, light, remove curse...
Ayant pu reprendre le polypiling, je créé plusieurs brimborions à partir de tas de bricoles inutiles. Un peu vexé que Kiki mon troll des glaces refuse de mettre la belle amulette de life saving que je lui ai réservé. Pas la peine de créer un grimoire de Dig, je sais qu'il y en aura un là où je vais.
 
Le plan est d'affronter le plan de la terre un brin chargé, afin d'user les baguettes de creusement pour m'alléger un maximum avant d'attaquer la suite. Je compte ensuite génocider en arrivant toutes les créatures aquatiques dans le plan de l'eau.
 
Souhaitez moi bonne chance, ce we je tente ma deuxième ascension !

***
 
Récap du perso avant ascension :
 
O the Wizard            St:25 Dx:18 Co:16 In:20 Wi:20 Ch:19 Chaotic
Dlvl:1 $0 HP:250(250) Pw:402(402) AC :-41 Exp:26 Burdened
 
Main inventory
--------------
 
Amulets
- the blessed greased Eye of the Aethiopica (being worn)
- the blessed Amulet of Yendor
- an uncursed amulet of life saving
- an uncursed amulet of life saving
- a blessed amulet of reflexion
Weapons
- the blessed rustprooff +6 Magicbane (weapon in hand)
Armor
- a blessed fireproof +5 T-shirt (being worn)
- a blessed +4 silver dragon scale mail (being worn)
- a blessed fireproof +4 cloak of magic resistance (being worn)
- a blessed fireproof +7 cornuthaum (being worn)
- a blessed greased fireproof +4 pair of speed boots (being worn)
- a blessed rustproof +5 pair of gauntlets of power (being worn)
Scrolls
- a scroll of gold detection
- 3 scroll of light
- a scroll of magic mapping
- a scroll of enchant armor
- a scroll of taming
- a scroll of create monster
Spellbooks
- the blessed Book of the Dead
Potions
- 2 potions of holy Water
Rings
- a blessed ring of free action (on left hand)
- a blessed ring of levitation
- a blessed ring of slow digestion (on right hand)
- a blessed ring of conflict
- an uncursed ring of teleportation
Wands
- a wand of cancellation (0:2)
- a wand of polymorph (2:0)
- a wand of death (0:4)
- a wand of create monster
- a wand of cancellation (0:7)
- a wand of digging (0:8)
- a wand of polymorph (1:0)
- a wand of teleportation (1:13)
- a wand of undead turning (2:3)
- a wand of fire (2:8)
- a wand of enlightenment (4:5)
- a wand of light
Tools
- a blessed blindold
- a blessed skeleton key
- the blessed greased Bell of Opening (0:2)
- a blessed rustproof +3 pick-axe (alternate weapon; not wielded)
- a blessed sthetoscope
- a blessed +4 unicorn horn
- a blessed magic whistle
- an uncursed sack
- the blessed greased Candelabrum of Invocation (7 candles attached)
- a blessed magic lamp (lit)
- a blessed pair of lenses (being worn)
 
Content of the uncursed sack
----------------------------
 
Scrolls
- 10 blessed scrolls of blanck paper
- an uncursed scroll of taming
- 4 blessed scrolls of gold detection
- 2 uncursed scrolls of genocide
Spellbooks
- an uncursed spellbook of blank paper
- a blessed spellbook of detect monsters
- a blessed spellbook of jumping
- a blessed spellbook of fireball
- a blessed spellbook of force bolt
- a blessed spellbook of magic missile
- a blessed spellbook of polymorph
- a blessed spellbook of cone of cold
- a blessed spellbook of remove curse
- a blessed spellbook of charm monsters
- a blessed spellbook of identify
- an uncursed spellbook of light
Rings
- an uncursed ring of stealth
- an uncursed ring of regeneration
Wands
- a wand of digging (0:4)
- a wand of digging (0:5)
- a wand of digging (0:7)
- a wand of digging (0:7)
- a wand of digging (0:5)
- a wand of digging (0:5)
- a wand of digging (0:6)
- a wand of teleportation (1:8)
- a wand of teleportation (0:8)
- a wand of teleportation (1:14)
- a wand of teleportation (0:6)
- a wand of teleportation (0:4)
- a wand of fire (0:3)
- a wand of fire (0:3)
- a wand of fire (1:4)
- a wand of cold (0:7)
Tools
- an uncursed towel
Gems
- a blessed luckstone
 
Attributes
----------
You are piously aligned (alignement record >20)
You are fire resistant                 
You are cold resistant
You are sleep resistant
You are disintegration-resistant
You are shock resistant
You are poison resistant
You are magic-protected
You see invisible
You are telephatic
You are warned
You are clairvoyant
You have infravision
You are invisible to others (invisible and can see invisibles)
You have teleport control
You have slower digestion
You are protected (+10 of divine protection, MC3)
You are very fast (Speed = 20)
You have reflexion
You have free action
You can safely pray

 
***
Nethack Endgame 01 by Astanael
Beware, there will be no return! Still climb?

Yes.
Well done, Mortal! But now thou must face the final Test... Prove thyself worthy or perish!
A voice booms out... "So thou thought thou couldst kill me, fool."
The purple worm bites the minotaur. The purple worm swallows the minotaur. "Burrrrp!" The minotaur is killed! The ice troll swings her long sword at the Elvenking. The ice troll misses the Elvenking. The ice troll bites the Elvenking. The Elvenking wields an elven broadsword!

Et je viens de me rendre compte que kiki est une femelle ! Pour ma décharge, c'est pas évident avec les trolls.

***
Nethack Endgame 02 by Astanael
Nethack Endgame 03 by Astanael

Nethack Endgame 04 by Astanael

Nethack Endgame 05 by Astanael

Plan Elementaire de la terre franchi ! Le temps de me débarasser de tous mes grimoires et en avant pour le plus difficile : le plan de l'Air !
Nethack Endgame 06 by Astanael

Plan élémentaire de l'Air franchi ! Non sans quelques bobos...

Nethack Endgame 07 by Astanael

Plan élémentaire du Feu...

Non !? serieux ?

Nethack Endgame 08 by Astanael

Le portail de sortie se trouve littéralement à 4 pas de moi !

Lucky me

***

Nethack Endgame 10 by Astanael

Et c'est parti pour le plan élémentaire de l'eau. Mais avant une petite formalité...
Nethack Endgame 11 by Astanael
Nethack Endgame 12 by Astanael

J'aime pas les trucs qui traînent au fond des océans. GENOCIDE !

***
Nethack Endgame 14 by Astanael

Nethack Endgame 15 by Astanael

Enfin, le temps est venu de livrer la bataille finale ! La traversée des plans élémentaires m'aura couté mes derniers compagnons. Adieu Kiki, troll des glaces un peu con (quelle idée d'essayer de nager dans la lave..)! Adieu mes gentils vers pourpres ! Adieu Bob le gentil minotaure ! Vous ne serez pas oubliés.

Je pénêtre dans le plan Astral et laisse derrière moi la menace du Sorcier de Yendor et le monde terrestre, Il ne peut mettre pied ici sans devoir se mesurer aux Dieux eux-mêmes. Enfin libéré de ce harcelement ! Anhur mon dieu est content de moi, il m'envoie un de ses anges pour m'assister dans l'ultime tâche : amener l'Amulette de Yendor jusqu'à son Autel et la lui offrir pour qu'enfin je puisse ascendre vers l'Immortalité et la Puissance que j'ai tant convoité.

La bataille sera rude, Anges, Prêtres et tout ce que ce plan compte comme monstres sera lancé à l'assaut de ma personne. Je sens même la présence des redoutés Archons à la terrifiante puissance !

Devant moi se trouvent les trois hauts temples alignés, chacun gardé par un Cavalier de l'Apocalypse : Famine, Pestilence et Mort.

Avisé lecteur, soudain tu te demandes : Où se trouve le quatrième cavalier ?

Enfin mon cher, après tous les massacres que j'ai commis, Les genocides dont je suis responsable et les restes démémbrés de mes ennemis. Pense à tous ces cadavres qui parsème mon chemin. Pense aux seigneurs démons que j'ai exterminé, au multitudes que j'ai patiemment et impitoyablement détruit, penses aux ruines de Minetown, aux innombrables victimes englouties de mes armées de vers pourpres.

Tu n'as toujours pas compris ?

Je suis le quatrième cavalier. I AM WAR !

***

Nethack Endgame 16 Victory by Astanael

VICTORY !


Nethack Endgame 18 by Astanael


Encore un coup de chance extraordinaire ! D'une, le frottement de ma lampe magique a libéré un autre génie reconnaissant, auquel duprès j'ai pu mander l'arme la plus redoutable qui soit : le Poulet en Plastique ! (blessed partly eaten chickatrice corpse) Et de deux : j'ai eu la chance de trouver l'Autel de mon Dieu du premier coup !

Joie ! Bonheur ! Saint Poucras et Youplala !

Ma deuxième ascension est réussie, je suis heureux.

Eclairé par la vive lumière du Candélabre, je m'appretais à utiliser d'experts sorts de Saut afin de foncer vers les Autels. Ma surprise fut de taille quand je découvrit que je ne pouvais sauter. C'est uniquement après avoir offer l'amulette à Anhur que je compris mon erreur : j'était toujours en train de léviter, et donc incapable d'utiliser cette magie. Le cavalier protecteur de mon Autel était Pestilence, qui est sensible au doigt de mort (les cavaliers ne sont pas sensibles à la pétrification) Aussi ce fut un jeu d'enfant que de le semer. Anges, Prêtres, Liches et Vampires furent promptement réduits à l'état de statues et j'avançais sans encombre. Ils eurent même la gentillesse d'ouvrir les portes pour moi à coup de baguette magiques. Je pense que j'aurai même pu m'offrir le luxe de visiter tous les temples. Mais j'aurai alors eu les deux autres cavaliers au cul, ce qui n'est pas l'idéal. Sans compter que j'ai commis une autre petite erreur : je ne m'était pas gavé de nourriture en prévision de l'affrontement avec Famine. Quand à Mort, prrrrt. J'en ai même pas vue l'ombre.

O est donc devenu une Demi-déesse.


Nethack Endgame 19 by Astanael

Un inventaire bien léger par rapport à tout ce que j'ai pu récupérer lors de mes aventures... Dans le Sokoban traine un coffre rempli à ras-bord de pierres préciseuses (dont des opales noires et des cristaux de Dilithium), de baguettes magiques, de plusieurs centaines de milliers de pièces d'or et de quelques artefacts trop lourds pour que les trimbale sans sac sans fond. Dans le plan élémentaire de la terre sont éparpillés des monceaux de grimoires...

Pour aller vite, il faut voyager léger. Si je n'avait pas gaffé avec cette explosion de sac sans fond, j'aurai pu ramener plus de merveilles avec moi sur les plans célestes.

Nethack Endgame 20 by Astanael

La liste des victimes de mon unique génocide béni par le Dieu du Chaos.
J'aime pas les monstres marins.

Nethack Endgame 21 by Astanael
Nethack Endgame 22 by Astanael

Détails supplémentaires

Nethack Endgame 23 by Astanael

Le petit détail de la fin : ayant laissé tout mon or sur le plan matériel, je me suis permis une dernière blague : papoter avec le Grand Prêtre d'Anhur, qui me voyant sans le sou m'a donné deux zorkmids pour me payer une bière. C'est pas une blague... It's kinda nice comme on dit.

Nethack Endgame 17 by Astanael

Voilà.

Cette belle aventure m'aura bien donné envie de dessinner. Attedez-vous à quelques doodles en relation.

Et je conclue par une petite question : Quelqu'un lira-t-il tout ceci ? Ca me ferait plaisir, mais je n'ose espérer.
Deviantart est surtout pour moi un moyen d'exposer ce que je fais et de pallier à ma mémoire défaillante.
© 2017 - 2021 Astanael
Comments0
Join the community to add your comment. Already a deviant? Log In