Shop Forum More Submit  Join Login

Mature Content

This content is intended for mature audiences.


or, enter your birth date.*


Month

Day

Year*
Please enter a valid date format (mm-dd-yyyy)
Please confirm you have reviewed DeviantArt's Terms of Service below.
* We do not retain your date-of-birth information.
« Allez. Debout. On se réveille maintenant. »

L'agent de la Team Mercury s'extirpa de son sommeil sans rêve avec un sacré mal de crâne. Il ne remarqua pas l'étranger qui se dressait devant lui. Son attention était sur les liens qui le retenait à une chaise, et au baillon qui l'empêchait de parler.

Réalisant la situation dans laquelle il se trouvait, il commença à paniquer, dardant son regard fou autour de lui. Il essayait de se souvenir de son entrainement : « Calme toi, et essaye de déterminer où tu es. »

Mais rien autour de lui ne l'aidait. Il se trouvait dans, probablement, un cave sans fenêtre. Les murs, capitonnés, le sol, lisse et en bêton et une solide porte d'acier encerclaient la chaise qui le tenait prisonnier, et un sac posé sur une table en fer.

Et bien sûr, l'étranger de la veille.

L'agent aurait dût se douter de quelque chose quand ce poivrot, un peu trop bien habillé pour les bas fonds de Mercatopolis lui avait proposé de boire avec lui.

Maintenant, il avait une gueule de bois, et la peur au ventre.

Pour l'instant, l'étranger ne lui prêtait pas attention, tant il était occupé à décharger méticuleusement son sac sur la table : Une batte en bois, un gant de boxe, une poche remplie d'un liquide transparent et quelques cylindre en acier.

« Tu sais ce qui est bien quand tu as servie en tant qu'infirmier urgentiste de réserve lors de « l'incident » ? », l'étranger devait faire référence à l'attaque sur Mercatopolis d'il y a quelques mois.

A cette question, l'agent de la Team Mercury lança un regard noir à son kidnappeur. Ainsi, il savait qui il était, ou du moins, à quel groupe il appartenait. Il était donc tombé sur un parent, un dresseur volé, un inconscient, un fou, ou, pire tout à la fois.

« C'est que, quand tu demandes à tes anciens collègues de la morphine et une perche, ils ne te posent pas trop de question. »

L'étranger avait fini d'assembler la perche avec les cylindres et s'approchait de lui avec cette dernière dans une main, et la poche dans l'autre.

« C'est pour plus tard. » dit le jeune homme en vert, en réponse au regard inquiet de son captif.

L'étranger retourna à la table, et faisait mine de choisir entre la batte, et le gant.

« Voilà le topo : Il y a de cela quelques semaines, un de tes potes à kidnapper mon Furaiglon Hermès. Je comprends votre histoire de « libérer les pokémons de l'oppression humaine et toutes ses conneries. Je peux même comprendre vos attaques sur Leukos, c'est compliqué, mais je peux comprendre la logique. Mais, j'avoue, je me disais que ce n'était pas vraiment mon problème. Jusqu'à maintenant. Et quand je m'occupe d'un problème, tous les moyens sont bons pour le résoudre. Même repeindre cette salle en rouge. »

L'agent de la Team Mercury commença à s'agiter.

« Oh, pas la peine de trépigner sur place hein. Tout ce que tu dois te demander, c'est à quel point tes principes te sont importants, et si je dois aller chercher d'autres pots après toi »

Le jeune homme en vert prit la batte, et d'un coup rapide, frappa le genoux de son captif.

Ce dernier sombra dans un cri asphyxié par le linge. Des larmes commencèrent à ruisseler sur ses joues. Mais très vite, la morphine commença à faire son effet, et la douleur commençait à s'estomper un peu.

« Alors, premièrement, je vais défoncer tes articulations à la batte. Ensuite, après une petite pause, je vais te poser des questions. Et si tu essayes de faire le malin, je vais te travailler avec le gant de boxe. Ok ? Ok. Alors commençons. »

La « séance » dura aussi longtemps qu'il put tenir avant de sombrer dans un marasme de douleur.

Il fut réveiller par une douche froide. L'eau, s'insinuant dans le linge, avait un goût de fer. L'agent avait surement mordu sa joue à un moment.

« Bon, maintenant que tu es reposé, on va passer à l'étape suivant. Tu es prêt ? » dit il en s'avançant vers le pauvre agent de la TM. « Où est Hermès ? »



Sarmis sortit de l'immeuble désafecté de Mercatopolis en s'essuyant les mains dans un torchon.
Il avait l'air presque serein. L'agent de la Team Mercury ne lui avait pas donné la répone qu'il voulait, mais il lui avait bien donné une réponse.

Soudain, alors qu'il s'éloignait sous le couvert de la nuit, son téléphone retentit. C'était Ismérie.

Le prince d'émeraude fut surprit. C'était bien la première fois qu'il recevait un appel de l'ethnologue. Alors que de plus en plus de pokémons disparaissaient en plus. Ça ne pouvait pas être une coïncidence.

« Allo ? »
Ma participation pour l'event de scrogneugneu de :iconleukospokerp:

Sarmis pete légèrement son cable.

"La vache, Sarmis plaisante pas!" :iconloumun-versen:
:iconlunahaya:
lunahaya Featured By Owner Aug 18, 2017
That's a scary Sarmis :p
Reply
:icon13trickster:
13Trickster Featured By Owner Aug 18, 2017
Haha.
That's a pissed off Sarmis
Reply
Add a Comment:
 
×

:icon13trickster: More from 13Trickster


More from DeviantArt



Details

Submitted on
August 18, 2017
Mature Content
Yes
Link
Thumb

Stats

Views
1,336
Favourites
3 (who?)
Comments
2