Shop Mobile More Submit  Join Login

Similar Deviations
These results appear less relevant than we'd like. While we're working on improving More Like This, you can help by collecting "Misty Rocks" with similar deviations.
:icontrollfaceplz::iconsaysplz:PROBLEM?
Show
Add a Comment:
 
No comments have been added yet.

M2013 181 ... M0200  digital collage

Credit: Bird by :iconfairiegoodmother: Black Raven and Crow Stock PSD by FairieGoodMother + my own resources

Hi!...Thanks so much for +fav...I appreciate it....

© 2013 Eva Kmento All rights reserved
All material in my gallery may not be reproduced, copied, edited, published, transmitted or uploaded in any way !
Show
Add a Comment:
 
No comments have been added yet.

M2013 180 ... M0199  digital collage

Credit: my own resources

Hi!...Thanks so much for +fav...I appreciate it....

© 2013 Eva Kmento All rights reserved
All material in my gallery may not be reproduced, copied, edited, published, transmitted or uploaded in any way !
Show
Add a Comment:
 
No comments have been added yet.


THE #SOULSSHINE-MADEFIRE // #THE-SOULS-SHINE GAME MOTIONBOOKS PRODUCTION | EP 0.2


In The Distant Galaxy of FaAron, Within the Nebulous Center of Iranus .
In the 71st Century of the Aramek Solar System The Age as considered by many as the Overture Era.
70% of all beings have migrated from The Genesian Planets to other planets of the near Solar Systems. 
The discovery of the Dymon Spheres, Atomic Micro Fusion Stars constructed around the Same Organic Matter as the Suns Made a Revolution on the MicroPowered Organisms, and potentiated the great civilizations exodus. 
But this discovery also brought strain and tension between the Alied Stars Nations.

And After 4 long centuries of war The Solar System of Aramek is now divided between two superpowers, the SiâDor Military Federation and the Atlan Ring United Pacts.
Behind the many centuries of war Many scientists were joined at ARUS, a small And old MicroStar Heavy Industrialized neutral Nation, Were after the First impact with the discovery and traveling of the Near Solar Systems They Started to Prefabricate And replicate a Mutant MicroFusion Alien BioGenetic Organism Brought from The Agoron Stars called The JIORON. A Deviant Tecno Organism Applied to living Cells, making extreme BioSintetic Mutations out of experiments on Stray fighters across the System ...  Therefore they Created the The Faoron Faraô Abaruns Abacus Systems - Mechanical Genesian Bio living Weapons That were pretty much Undefeatable, and selling them across the Near SOlar Systems has Made The ARUS nation prospered economically and progress like no other industrialized sector of Iranus Solar Systems. 
But In the same Century of thier creation, There was a Arcane Rampage of this MicroOrganism Machines Causing Guerrilla Factioned Wars across the whole Solar Sistem, Putting in Stake the Sole Peace of the whole SIaDor Solar Federations Starting the Atlan Ring Wars, that spreading currupted the Stars Pact Flagelating and destroying entire Planetary systems ...
But something beyond and Even more out of everyone control started to happen in the 4º century of the SIador Wars.
As Some of this BioSintetic Mutationed warriors after defeated and long dead already Started to revive at war deposits and to control alternative living energies By Some or other Rampaging Accidents Their Living bio Enfusioned Energies made within themselves Dymon Atomic Fusions at a MicroNova Nano Degree...
WIth  their Ravenant Souls Last breath Allocating Themselfs in a last flame within a last Spark in The Dymon spheres Energy within their nanoNeuronCells These Still living Souls That Were not incenerated refused to leave their TecnoCorpses, And therefore started to Function as Nano Energy Entities ... Beyond the common Ways of Biological living.
In just Few Decades The Raising power of this Creatures become devastating enable them to destroy whole countries in their locations across the Planetary rings ...
This Monsters Long Before Selled to all COrners of Aramek as War Aegis Machines built by the ARUS High TecnoEclesiatics of DIOR, Were somehow by some local guerrila set free at a Large Degree Of exposed hidden experiments and after losing complete control over some of them, Severall Hundreds of These destroyed the whole ARUS Moons and invaded the Dosrian military Planetary forces Nearby. Causing a mass Destruction wave tru all the DosRiam Planetary Rings ...
... Leading Their Disapearance as for the SiãDor Fedaration Within a act of despair after severall planets destroied by these beyings contramesured with a Gigantic NovaAtomic Detonation And Genoside of the whole Dosriam Planetary Rings Causing the meltdown of the whole ERANUS Solar System... in the 2º Century of War .

And all this was just 3 Centuries ago ...

At the 74º Century of Aramek

Kios Torua Amis Shion. A Orfen EClesiastic Student was living at the 4º Planetary System of Aramek, In KAMUN he was a high Apprentice of the Dymon Sphere's "Veraval Modules" With the 77 Troyan Martial Ecletic Tryon Academy, and at a Raid Within the Ekatom Ruins discovers a mysterious Inactive  Genesian Biosintetic Gigantic Creature Which he become too much attached for its own good and that will change its life and of all everyone in Aramek in all Good and Worst Possible ways ... Forever... 
...



RPGSI STUDIO / SOULS STUDIOS @ 2013/214
THE SOULS SHINE ONLINE COMMUNITARY INTERACTIVE ROLE PLAY GAME MOTION BOOKS PRODUCTION
:iconsoulsshine-madefire::iconsoulsshine-online::iconsoulsshine-3ddev::iconsouls-chronicles::iconsoulsshine-org::iconsoulsshine-universe::iconsoulsshinechronicles::iconsoulsaga::iconthe-souls-shine:
Show
Add a Comment:
 
No comments have been added yet.

:D
Show
Add a Comment:
 
No comments have been added yet.

Add a Comment:
 
No comments have been added yet.

a new collaboration with Julien... :iconbwiti: :iconmojamoja1plz:

Bwiti:shoot
Lequark:C4D+Photoshop+postprod

story by Bwiti

- Sais-tu mon petit qu'il est à présent l'heure de dormir ?
− Non papi, s'il te plait raconte moi encore une histoire.
− Voyons, tu te lèves bien tôt demain, il est plus que temps de fermer tes jolis yeux.
− Allez papi, une petite, une toute petite...
− Bon, alors vraiment la plus petite histoire que je connaisse.
Te rappelles-tu le lac cet été, dans les montagnes, ce grand lac noir dans lequel nous avons jeté tant de cailloux ?
− Oui papi je me souviens.
− Te souviens-tu aussi que je te disais de faire très attention de ne pas trop t'approcher du bord ?
− Oui papi je me souviens bien.
− Et bien vois-tu, ce grand lac noir je le connais depuis fort longtemps. Cela remonte à un âge où tu n'existais qu'à peine, tu n'étais toi qu'une tout petite poussière égarée dans l'espace, une infime particule, sans âme ni volonté. Ton papi lui, était un homme jeune, jeune et robuste. A l'époque je travaillais dans les bois, avec mon papa à moi, tu ne l'as pas connu mais tu lui ressembles tant. Je travaillais au coeur de la forêt, loin très loin d'ici, nous y coupions des arbres, imagine toi qu'en ce temps-là, les villages n'étaient bâtis que de bois. Pas comme aujourd'hui. Chaque jour, nous abattions toute sorte d'essences, j'aimais travailler avec mon père, le sentir derrière moi abattre sa hache dans le tronc, écouter sa respiration, sentir son souffle. Nous ne faisions pas un mauvais métier sache-le. Mais tout le monde n'était pas de cet avis. Il était en particulier de jeunes gens, écervelés pour tout te dire, qui venaient dans la montagne nous chercher chicane. Ceux-là nous aboyaient dessus des insultes sans nom, ils nous accusaient d'être des assassins, de détruire la forêt, de massacrer le pays. Tu imagines bien que nous éprouvions bien de la peine à entendre ces choses là, nous avions besoin de travailler, mon père avait la responsabilité de rapporter du pain à la maison, et bucheron était son gagne pain. Alors, lorsqu'ils nous criaient ainsi dessus, nous ne disions rien, nous supportions avec résignation. Seulement, je ne possédais pas la patience de mon père, j'étais très jeune souviens-toi. Donc, un beau jour je finis par me rebiffer, comme le chat à qui l'on tire trop fort la queue et trop longtemps, et qui se retourne tout d'un coup, sans crier gare, pour griffer et mordre à pleine dent. De les entendre de la sorte nous appeler de tant de noms d'oiseaux, je me suis jeté sur le plus grand, celui qu'était à crier le plus fort. Habituellement la forêt restait silencieuse, c'était un univers où l'on se sentait bien, alors quand tout est parti en bataille, les frondaisons ont retentit d'une belle clameur. Ce fut tout d'un coup comme si tous les animaux se mettaient à hurler tous ensemble ! On entendit les loups, les grands ducs et tous les rongeurs couinèrent dans une longue complainte ! Les arbres s'entrelacèrent, et les branches se mirent à craquer de concert, on vit leur cime ployer jusqu'à terre en de longs grincements lugubres, tandis que des gémissements et des sanglots nous parvenaient du fond de l'obscurité.
Les jeunes gens paniqués partirent en courant, dévalant la pente de la montagne sans se retourner, on aurait dit qu'un grand feu les poursuivait. Mon père sans doute, avait ressentit que ces pauvres bougres étaient en train de perdre la raison, que la panique leur avait retiré tout sens des réalités, et imagine toi qu'il se lança à leur poursuite. Alors que penses-tu que ton papi fit ?
− Ben je sais pas.
− Je me suis mis à courir pardi ! Que voulais-tu que je fasse ? Que je reste tout seul au fond de la forêt gémissante ? Non bien-sur je me mis à les suivre, difficilement c'est vrai, mon père courrait comme un diable. Les jeunes gens ne semblaient plus entendre que leur coeur affolés, on avait beau leur crier de s'arrêter, ils ne nous entendaient plus. Hélas... hélas...
Les pauvres zèbres ne connaissaient pas la région, ils ignoraient qu'au bout du bois, quand on descend au delà de l'orée, la forêt s'arrête nette pour laisser place au vide abrupt... la falaise du lac. Ils ne le savaient pas. J'entendais mon père leur hurler de s'arrêter, jusqu'à en perdre la voix. Mais rien ni personne ne pouvait empêcher ce qu'il advint. Tous, m'entends-tu ? Tous sans exception chutèrent dans les eaux noires du lac. Sans un son, sans un bruit. Ni cri, ni plouf. Mon père qui était un homme très valeureux, plongea à leur suite, et ne remonta pas plus qu'eux.
Je suis resté longtemps, au bord du précipice, muet. Le vent froid venait me gifler le visage et semblait me dire « Mais saute bon Dieu ! Saute ! » ! Je suis resté longtemps, crois moi, très très longtemps comme cela. Ton papi, bien jeune, au-dessus de sa peur. A un moment, un gros nuage noir a découvert la lune, tout d'un coup une lune brillante et blanche éclaira les étendues mornes du lac. Et dans un rayon de lumière, alors que je m'apprêtais à m'élancer vers les profondeurs, je vis mon père dans un bateau, une frêle embarcation de pécheur me faire de grands gestes au loin. Je le vis lui, avec à ses côtés frigorifiés, assis contre un tas de filets, les jeunes bougres, emmitouflés dans des couvertures.
Ce jour-là, j'ai compris ce que le mot « vivre » signifiait, comprends-tu mon petit ? Vivre, vivre, vivre...
Allez bonne nuit et ne réfléchis pas trop au lac. Pense plutôt à demain et à la belle journée que nous allons passer.
− Oui papi. Bonne nuit papi.
− Bonne nuit mon petit.
− Vivre... vivre... vivre....





もじゃもじゃ
Moja Moja©, or the origins of Little Monsters ...

Moja Moja is a Japanese onomatopoeia: a ball of hair that makes you want to fiddle with your fingers ...

thanks to see the series : Moja Moja© lequark.deviantart.com/gallery…



:icondonotuseplz::iconmyartplz:
CopyrightDepot.com00046402
Show
Add a Comment:
 
No comments have been added yet.

a new collaboration with Julien... :iconbwiti: :iconmojamoja1plz:

Bwiti:shoot
Lequark:C4D+Photoshop+postprod

original : Black seasons by bwiti

story by Bwiti

"La clameur s’entendait de très loin, au-delà même des collines de Sainte Julianne on pouvait encore percevoir le grondement puissant de la foule frénétique.
La veille au soir, le grand inquisiteur avait reconnu coupable de perversion 28 habitants du petit village de Pierrefolles, coupable de s'être acoquinées avec le malin, maudites créatures que l'on voit parfois dans l'ombre des meutes de loups qui peuplent nos forêts les plus sombres. Ces hommes, ces femmes et ces enfants de Pierrefolles ont avoué par le supplice, un commerce infâme mené depuis des mois avec ces demi-diables de Moja Moja, et ce qui fut raconté lors du procès surpassa par l'horreur l'imagination la plus fertile et la plus insensée en matière de corruption. Il ne servirait à rien de raconter ici même, par le menu les sacrilèges dont cette population de paysans s'est rendue coupable, écrire sur la débauche ne fera qu'accentuer le lit de la perversion, lorsque nous souhaitons bien au contraire l'ensevelir très profondément.

La seule chose que nous voulons dire, car c'est rendre grâce aux innocents, c'est l'exaltation fervente de nos fidèles lors des événements. On traina sans ménagement les 28 jusque sur la place de Pierrefolles, où l'on avait dressé un bucher gigantesque de paille et de bois. Les enfants furent entravés aux mères corrompues, elles-même liées à leurs cochons de maris. Tous ceux-là furent brûlés, le village aussi, afin qu'il ne reste rien de l'offense, et que la blessure infligée à notre foi commune puisse se refermer sans stigmate.
Ainsi soit-il."


The Bad Village by LEQUARKThe Bad Fishing Trip by LEQUARKTHE BAD SWING OF FOGGY DAY by LEQUARKTHE BAD CHILDREN'S GAMES by LEQUARKTHE BAD WALL'S CREEPERS by LEQUARKTHE BAD STRANGER OF SUBWAY by LEQUARK

もじゃもじゃ
Moja Moja©, or the origins of Little Monsters ...

Moja Moja is a Japanese onomatopoeia: a ball of hair that makes you want to fiddle with your fingers ... 

thanks to see the series : Moja Moja© lequark.deviantart.com/gallery…



:icondonotuseplz::iconmyartplz:
CopyrightDepot.com00046402
Show
Add a Comment:
 
No comments have been added yet.

Ab2013 453 ... 0676

:wave:...Thanks so much for :+fav:...I appreciate it....

© 2013 Eva Kmento All rights reserved
All material in my gallery may not be reproduced, copied, edited, published, transmitted or uploaded in any way !
Show
Add a Comment:
 
No comments have been added yet.

A younger me(face) as a fairy. :D How I adore Autumn.


Background_Autumn_Wood_from_:iconmoonchild-ljilja:

Wings_from_:iconvampyriccadencestock:

Fairy_from_:iconbrokenwing3dstock:

Hair_ Ilona Vozari

Leaf_brushes_Designfera.

Hair_ornament_FantasyTouch.

V4_body_Daz.


Thank you for viewing. :heart:
Show
Add a Comment:
 
No comments have been added yet.